Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 07/02/2013

L’AFM-Téléthon renforce son Conseil scientifique

Le 7e Conseil scientifique de l’AFM-Téléthon compte 42% de nouveaux membres et davantage d’experts venus de l’étranger. Une ouverture à l’international pour accélérer la mise au point des traitements innovants pour guérir les malades et tenir les engagements pris devant les donateurs.

Le 7e Conseil scientifique a pris ses fonctions le 1e janvier 2013 pour un mandat de trois ans. Sur les 84 chercheurs sollicités par le Conseil d’administration (CA) de l’AFM-Téléthon, 35 d’entre eux sont des nouveaux venus.  « Nous avons intégré plus d’experts venus de l’étranger (44 % des 84 membres) et davantage de femmes (26 %), l’objectif étant de rassembler la totalité des talents disponibles », explique Naomi Taylor (en photo ci-contre), reconduite comme présidente pour un deuxième mandat.

Le Conseil scientifique évalue les programmes de recherche proposés à l’AFM-Téléthon et rend un avis consultatif au CA qui tranche en dernier ressort. Sur la période 2010-2012, il a expertisé plus de 1 600 projets via ses commissions thématiques. Il a aussi proposé des sujets de recherche à explorer. Autre moyen d’atteindre l’excellence scientifique : les projets sont soumis en externe, à un réseau mondial de 5 000 experts.

Quand le projet est stratégique, il est suivi par un comité d’orientation stratégique et thérapeutique (Coset). En 2013, 14 Cosets veillent à la réussite des 14 projets en cours.

Identifier et accélérer avec les traitements prometteurs

« Nous nous sommes encore ouverts à des collaborations avec des équipes à l’étranger car la guérison des malades nécessite le rassemblement de tous les efforts », résume Naomi Taylor. Cette ouverture existait déjà et elle est renforcée avec le 7e Conseil scientifique. Une huitième commission thématique consacrée aux cellules souches voit ainsi le jour. « Ceci est très important car les cellules souches, et notamment les cellules IPS — des cellules adultes “rajeunies” qui se comportent comme des cellules embryonnaires —, montrent un potentiel énorme », souligne Naomi Taylor.

Le comité permanent du Conseil scientifique est renforcé. Il accueille à présent les présidents des commissions thématiques et des Coset. « Cela nous permet d’avoir une vue globale de tous les projets soutenus et donc d’harmoniser les recherches ». Cette organisation est aussi la garantie que les engagements pris devant les donateurs sont tenus. « Les chercheurs sont conscients des efforts considérables consentis par les donateurs et savent combien ils doivent à leur admirable générosité, leur soutien et solidarité. »

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 27/09/2016
Filtrer par date