Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 30/01/2013

Amyotrophie bulbo-spinale et génistéine dans une souris modèle

Une équipe japonaise a mis en évidence sur des cellules en culture et dans des souris modèles de maladie de Kennedy les effets bénéfiques de la génistéine.

A l’état normal, quand les récepteurs des androgènes, présents à la membrane du noyau, sont activés, ils interagissent avec une molécule appelée ARA70 (pour AR-associated coregulator 70) qui les stabilise. Des travaux antérieurs ont montré dans des souris modèles d'amyotrophie bulbo-spinale de l'adulte ou maladie de Kennedy (SBMA) que la dissociation du récepteur des androgènes de l’ARA70 entraine une forte dégradation des récepteurs des androgènes mutés et une amélioration des signes cliniques.
Dans un article publié en janvier 2013, une équipe japonaise rapporte les effets de la génistéine, une molécule provenant du soja qui atténue la croissance de certains cancers, sur des cellules en culture et dans des souris modèles de SBMA. En inhibant l’interaction du récepteur des androgènes avec l’ARA70, la génistéine induit une dégradation des récepteurs aux androgènes mutés. Elle améliore également les signes cliniques moteur de souris modèles de SBMA.
Genistein, a natural product derived from soybeans, ameliorates polyglutamine-mediated motor neuron disease.
Qiang Q, Adachi H, Huang Z, Jiang YM, Katsuno M, Minamiyama M, Doi H, Matsumoto S, Kondo N, Miyazaki Y, Iida M, Tohnai G, Sobue G.
J Neurochem., 2013 (Jan). Doi : 10.1111/jnc.12172. [Epub ahead of print]

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 01/10/2016
Filtrer par date