Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 24/09/2013

Calpaïnopathie (LGMD2A) : efficacité du saut d’un pseudo-exon

Le saut d’un pseudo-exon dans le gène de la calpaïne 3 permet de corriger les conséquences de la présence anormale de ce pseudo-exon.

La myopathie des ceintures 2A (LGMD2A ou calpaïnopathie) est due à des anomalies dans le gène CAPN3 codant la calpaïne 3. Une équipe espagnole avait mis en évidence une anomalie dans le gène de la calpaïne 3 responsable de l’apparition d’une partie codante supplémentaire (pseudo-exon).


Dans un article publié en juillet 2013, cette même équipe a mis au point une stratégie pour sauter ce pseudo-exon à l’aide d’oligonucléotide antisens et d’un snRNA. Appliquée à des cellules porteuses de la mutation, cette méthode a permis de corriger la présence du pseudo-exon.

Source

In vitro correction of a pseudoexon-generating deep intronic mutation in LGMD2A by antisense oligonucleotides and modified small nuclear RNAs.
Blázquez L, Aiastui A, Goicoechea M, de Araujo MM, Aurélie A, Beley C, García L, Valcárcel J, Fortes P, de Munain AL.
Hum Mutat., 2013 (Juil). Doi : 10.1002/humu.22379. [Epub ahead of print]

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 26/09/2016
Filtrer par date