Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 04/03/2015

Le Centre de Recherche Clinique et Translationnelle sud-francilien accueillera I-Stem

Une collaboration qui permettra de franchir les étapes du développement des innovations biomédicales jusqu'à l'application clinique.

"Le CRCT est un outil extraordinaire pour nous permettre d'aller plus vite au malade, à l'essai clinique, et, dès que les résultats l'autoriseront, à la mise à disposition de thérapies innovantes"  a déclaré Marc Peschanski, directeur scientifique de I-Stem

 


Le CRCT
(Centre de Recherche Clinique et Translationnelle sud-francilien) est un concept novateur d'infrastructure de recherche mutualisée lancé par Génopole en partenariat avec l'AFM-Téléthon, le Centre Hospitalier Sud Francilien et l'Université d'Evry-Val-d'Essonne.  Cet "hôtel à projets" est destiné à accueillir et accompagner des projets de transfert d'une technologie ou de conduite d'un produit vers l'hôpital pour des périodes temporaires de quelques mois à 2 ans. 

Ce sont 700m2 de laboratoires privatifs et semi-privatifs de confinements, 550m2 de bureaux et 350m2 d'espaces communs, livrés clefs en mains ainsi qu'une salle de conférence qui ont été inaugurés mardi 3 mars. 

L'activité de ce centre de recherche démarre autour de la thérapie cellulaire avec l'installation d'I-Stem. Cette première collaboration permettra au CRCT de faire sa preuve de concept sur des programmes importants de recherche translationnelle visant l'application de cellules souches à des fins thérapeutiques.

Deux projets I-Stem de recherche translationnelle au CRCT 

PACE, réalisé en collaboration avec l'AP/HP est destiné à évaluer le potentiel des greffes d'épiderme dérivé des cellules souches embryonnaires pour le traitement d'ulcères cutanés associés à la drépanocytose

STREAM, mené en étroite collaboration avec l'institut de la vision, vise à évaluer le potentiel de greffes d'épithélium pigmentaire rétinien produit à partir des cellules embryonnaires et secondairement de cellules induites à la pluripotences pour le traitement des rétinites pigmentaires d'origine génétique et de la DMLA atrophique. 

Le CRCT accueillera également sur un plateau aménagé spécifiquement aux équipes de recherche publique participant au développement des thérapies innovantes la "plate-forme cellules souches embryonnaires et pluripotentes humaines" coordonnée par le Pr Annelise Bennaceur-Griscelli, directrice de l'unité mixte 935 Inserm / Université Paris-Sud "Modèles de cellules souches malignes et thérapeutiques".  

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date