Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 30/06/2014

DMD : effets secondaires des anti-myostatines chez la souris

Une étude met en évidence des effets secondaires sévères à prendre en considération dans le développement de traitements basés sur les anti-myostatines.

La myostatine est un inhibiteur naturel de la croissance musculaire chez l’homme. Une piste thérapeutique consiste à bloquer l'action de la myostatine, de façon à favoriser une augmentation de la masse musculaire. Cette piste a fait ses preuves chez la souris mdx (réduction de la dystrophie musculaire et hypertrophie de la masse musculaire) et est en cours d’étude dans plusieurs essais cliniques chez l’homme.
 
Dans un article publié fin mai 2014, une équipe française, soutenue par l’AFM-Téléthon, s’est intéressée aux effets du blocage de la myostatine sur le muscle de souris mdx adultes. Chez les souris, le blocage de la myostatine entraine une myopathie métabolique avec fatigabilité du muscle, intolérance à l’exercice et altération de la quantité des capillaires dans les muscles. Les auteurs de conclure à la prise en considération de ces effets secondaires dans le développement de traitement visant au blocage de la myostatine. 



Source


Blockade of ActRIIB signaling triggers muscle fatigability and metabolic myopathy.
Relizani K, Mouisel E, Giannesini B, Hourdé C, Patel K, Gonzales SM, Jülich K, Vignaud A, Piétri-Rouxel F, Fortin D, Garcia L, Blot S, Ritvos O, Bendahan D, Ferry A, Ventura-Clapier R, Schuelke M, Amthor H.
Mol Ther. 2014 (Mai). Doi : 10.1038/mt.2014.90. [Epub ahead of print]

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date