Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 09/04/2012

DMD : inefficacité d'un dérivé de la leupeptine chez le chien GRMD

Le traitement de jeunes chiens GRMD par le C101,un inhibiteur de la calpaïne dérivé de la leupeptine, n’améliore pas la pathologie du muscle.

Dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), la calpaïne est anormalement activée par une augmentation inhabituelle du taux de calcium dans la cellule, due à la fragilisation de la membrane cellulaire en l’absence de dytrophine.
Une équipe américaine a étudié les effets du C101, une molécule dérivée de la leupeptine qui inhibe la calpaïne, pendant 8 semaines chez des chiens GRMD âgés de 6 semaines. Une série de test fonctionnel a montré que la force des muscles fléchisseurs des pattes postérieures des chiens GRMD traités s'est maintenue alors qu’elle a diminué progressivement sous placebo. En revanche, ni la force des muscles des extenseurs des pattes postérieures, ni le développement de rétractions articulaires, ni la masse musculaire maigre, ni la pathologie des tissus musculaires n’ont été améliorés.


Chronic administration of a leupeptin-derived calpain inhibitor fails to ameliorate severe muscle pathology in a canine model of duchenne muscular dystrophy.
Childers MK, Bogan JR, Bogan DJ, Greiner H, Holder M, Grange RW, Kornegay JN.
Front Pharmacol., 2011. 2 : 89.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 26/09/2016
Filtrer par date