Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 27/02/2015

DMD: Le SMT C1100 bien toléré par les volontaires sains

Mise en évidence de la bonne tolérance et de l’absorption rapide d’une nouvelle formulation du SMT C1100 par des volontaires sains.

Augmenter l’utrophine dans le muscle

Le SMT C1100 est une molécule développée par la société Summit PLC pour augmenter dans le muscle la production d’utrophine, une protéine homologue à 80 % avec la dystrophine. Il pourrait compenser la perte de dystrophine dans la myopathie de Duchenne (DMD), via l’utrophine.
Le SMT C1100 avait déjà été évalué chez des volontaires sains, démontrant sa bonne tolérance. Mais une faible absorption du produit dans les muscles avait nécessité de repenser sa formulation.

Le SMT C1100 « nouvelle formule » évalué chez des volontaires sains

C’est cette nouvelle formulation qui a été évaluée dans un essai de phase I en double aveugle réalisé chez 48 volontaires sains au Royaume-Uni. Dans cet essai réalisé en deux temps, 32 volontaires sains ont reçu par voie orale, une simple dose de SMT C1100 (50, 100, 200 ou 400 mg/kg), ou un placebo, alors qu’ils étaient à jeun ou non. Dans un second temps, 16 volontaires sains ont reçu deux doses quotidiennes de SMC T1100 (100 ou 200 mg/kg), après un repas et pendant 10 jours, ou un placebo.
 
Les résultats de cet essai publiés en février 2015, ont montré une bonne tolérance de cette nouvelle formulation de SMT C1100 ainsi qu’une absorption rapide du produit, qu’il s’agisse d’une administration en prise unique ou en prises multiples. Chez les volontaires sains traités, le taux sanguin de SMT C1100 a atteint le seuil requis pour augmenter la production d’utrophine de 50 %, in vitro, dans des cellules en culture de personnes atteintes de DMD.
Par ailleurs, l’absorption du SMT C1100 s’avère meilleure lorsque le produit est administré après un repas, indiquant l’intérêt de coupler repas et traitement.

Un essai de phase Ib dans la DMD en cours

En février 2015, la société Summit PLC a annoncé l’inclusion d’un premier patient atteint de DMD dans un essai de phase Ib évaluant cette nouvelle formulation de SMT C1100.
Cet essai doit inclure 12 garçons atteints de DMD, âgés de 5 à 13 ans. Les participants, repartis en 3 groupes, recevront chacun une dose différente de SMT C1100 et des conseils diététiques spécifiques. 

Source

Safety, tolerability, and pharmacokinetics of SMT C1100, a 2-arylbenzoxazole utrophin modulator, following single- and multiple-dose administration to healthy male adult volunteers.
Tinsley J1, Robinson N, Davies KE.
J Clin Pharmacol., 2015 (Fév). Doi : 10.1002/jcph.468. [Epub ahead of print]
 
Communiqué de presse de Summit Plc

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date