Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 23/12/2014

Glycogénose de type III : une adaptation du régime Atkins efficace

Une étude met en évidence l’efficacité d’une adaptation du régime Atkins sur les symptômes musculaires et cardiaques.

Jusqu’à présent, le meilleur moyen de prévenir le risque d’hypoglycémie dans la glycogénose de type III reposait sur l’ingestion régulière et fréquente d’hydrates de carbone, le tout agrémenté de maïzena. Toutefois, la forte augmentation du taux d'insuline liée à l’afflux d’hydrates de carbone était une source de moindre énergie notamment au niveau du cœur et du muscle.
Dans un article publié en novembre 2014, des chercheurs allemands se sont intéressés à une approche thérapeutique inédite. Ils ont pu démontrer chez deux patients atteints de glycogénose de type III que le régime hyperprotidique dit d’Atkins avait un effet non seulement sur la glycémie mais aussi sur le taux de créatine kinase et les performances motrices et cardiaques, le tout avec un recul de près de deux ans. De tels résultats sont toutefois à interpréter avec précaution vu la petite taille de l’échantillon étudié.

Source

Glycogen storage disease type III: modified Atkins diet improves myopathy.
Mayorandan S, Meyer U, Hartmann H, Das A.
Orphanet J Rare Dis., 2014 (Nov).9(1) : 196. [Epub ahead of print]

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 28/09/2016
Filtrer par date