Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 04/11/2016

Hommage aux pionniers de la génomique

Bernard Barataud, Daniel Cohen, Jean Weissenbach et Charles Auffray, se sont vus remettre la distinction d’honneur de Genopole, la médaille de la Ville d’Evry et la médaille d’or du département de l’Essonne.

Le 4 novembre, dans le cadre d’une cérémonie organisée à Evry à l’occasion notamment du 20e anniversaire de la publication de la première carte génétique complète du génome humain, Bernard Barataud, Daniel Cohen, Jean Weissenbach et Charles Auffray, se sont vus remettre la distinction d’honneur de Genopole, la médaille de la Ville d’Evry et la médaille d’or du département de l’Essonne. Dans la matinée, Bernard Barataud a également été fait Professeur Honoris Causa de l’Université d’Evry. Des distinctions qui rendaient hommage à l’ensemble de leur contribution à la recherche en génomique à travers la création de Généthon, le laboratoire de l’AFM-Téléthon, et la réalisation des premières cartes du génome humain entre 1992 et 1996.

 

En préambule, Laurence Tiennot-Herment, Présidente de l’AFM-Téléthon, a salué ces pionniers du combat contre la maladie : « Aujourd’hui, nous célébrons cette épopée de la génétique qui a débuté, ici, à Généthon. Elle fait partie de notre histoire, de l’histoire de notre pays, qui, grâce aux prouesses réalisées par ces pionniers, a joué un rôle majeur dans le domaine de la génétique… Et à l’heure où leur sont rendus les honneurs génopolitains et essonniens, je formule aussi le vœu que cette juste reconnaissance dépasse largement nos frontières essonniennes ou françaises, et qu’elle le soit au niveau international, car leur apport est évidemment de ce niveau. »

 

L’ancien président de l’AFM-Téléthon, Bernard Barataud, a alors pris la parole pour rappeler : « Nous ne sommes pas des professionnels du marketing, des chercheurs ou  des médecins mais juste une meute de parents en chasse pour guérir leurs enfants. La solution pour nos maladies est dans le cerveau des chercheurs. On ne s’arrêtera pas avant d’y être arrivé. » 

 

Pour Jean Weissenbach, auteur de la carte génétique, a souligné « cette aventure sans précédent en France et à l’étranger. À l’époque , on ne savait presque rien en génétique. La confiance de l’AFM a été déterminante pour le projet. » 

 

Daniel Cohen, premier directeur scientifique de Généthon, a, quant à lui rappelé, que ces travaux avaient été le fruit « d’une synergie entre des personnalités très différentes. Il a fallu se battre contre le consensus. Il ne faut jamais que c’est une utopie, il faut juste le faire. » 

 

afm-telethon-pionners--manuel-valls-barataud-genopole-evry
Présent à cette cérémonie, avec le secrétaire d’Etat à la recherche, Thierry Mandon, le Premier Ministre, Manuel Valls a tenu à rendre un hommage appuyé à ces pionniers de la génétique :

« La recherche scientifique a vu naître ici quelque chose qui ne ressemblait pas à ce qui se faisait . Et cela a commencé d’abord par le drame, la maladie et l’espérance de la vaincre qui vous a donné à toutes et à tous une force incroyable. Sans les cartes de Généthon, il n’y aurait pas eu ce coup d’accélérateur du programme mondial de séquençage. Vous avez inventé une génétique à grande échelle, accepté de prendre des risques, d’aller contre les conservatismes. La République a toujours été du côté de la science et du progrès. » 

 

Le premier Ministre n’a pas manqué d’adresser un  coup de chapeau au Téléthon « ce grand élan de solidarité qui montre combien notre pays est capable du meilleur. »

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 07/12/2016
Filtrer par date