Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 15/06/2014

Maladie de Pompe et grossesse : très peu de complications rapportées

Sur le plan obstétrical, il n’y a pas de différence entre les grossesses menées par des femmes atteintes de maladie de Pompe et celles menées par la population générale.

Dans un article publié en mars 2014, un groupe de chercheurs allemands rapporte une étude rétrospective concernant les grossesses menées par des patientes atteintes de maladie de Pompe, avant ou après le diagnostic, et recevant ou non une enzymothérapie de substitution. Le recrutement s’est fait grâce au concours des associations de malades anglaise et allemande et de plusieurs centres cliniques. Soixante-six personnes sur les 136 contactées ont répondu à un questionnaire retraçant leur passé gynécologique, obstétrical et musculaire.

Sur les 52 femmes ayant eu (au moins) une grossesse, 10 présentaient des symptômes de maladie de Pompe au moment de leurs grossesses. Trois ont noté une détérioration de leur déficit moteur pendant la grossesse. Chez 3 autres, ces symptômes ont été inauguraux de la maladie de Pompe. Les symptômes respiratoires semblent s’être aggravés dans 2 cas. En revanche, et pour l’ensemble des patientes étudiées, le taux de grossesses menées à terme, le poids de naissance et la présence de complications obstétricales ne différaient pas de ceux de la population générale.

 

Source

Pregnancy and delivery in women with Pompe disease.
Karabul N, Berndt J, Kornblum C, Kley RA, Wenninger S, Tiling N, Mengel E, Plöckinger U, Vorgerd M, Deschauer M, Schoser B, Hanisch F.
Mol Genet Metab., 2014 (Juin).112(2) : 148-53. Doi : 10.1016/j.ymgme.2014.03.010. Epub 2014 Mar 30.

 

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date