Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 05/11/2011

Maladie de Steinert : au centre des IXes Journées annuelles de la SFM

Les IXes Journées annuelles de la SFM ont été consacrées cette année à la dystrophie myotonique de type 1 (DM1)

Les IXes Journées annuelles de la Société française de myologie (SFM) ont réuni, du 3 au 5 novembre à Angers, une centaine de médecins et de chercheurs européens impliqués dans cette maladie.
Ces trois journées consacrées à la maladie de Steinert ont permis d’aborder nombre de sujets, sur le plan social aussi bien qu’en termes d’avancées thérapeutiques.
•    Présentation des particularités de la forme infantile de la maladie de Steinert, de la prise en charge des manifestations neuro-ophtalmologiques, cardiaques et respiratoires de la maladie ont permis de lancer les discussions.
•    La suite des débats s’est révélée plus scientifique, avec le passage en revue des actualités concernant les approches expérimentales et thérapeutiques.
- Le modèle murin DMS XL (plus de 1 000 répétitions CTG) de la DM1 développé par une équipe de Necker (Paris) a notamment été présenté, de même que la description des anomalies observées au cours de l’épissage alternatif dans la DM1.
- Une mise au point sur les approches thérapeutiques dans la DM1 a été faite, insistant plus particulièrement sur la destruction des ARN messagers anormaux toxiques et le ciblage des agrégats anormaux.
- L’intérêt des cellules souches pluripotentes a également été souligné par la chercheuse Cécile Martinat (I-Stem) afin de mieux comprendre et traiter la DM1.
- L’altération au niveau du cerveau dans la DM1 et la DM2 ou encore les phénotypes atypiques de la DM2 ont également été présentés.
•    Sur un plan plus social, les difficultés psychologiques potentiellement engendrées par la maladie ont été évoquées et l’original "parcours de soins intégrés" mis en place à Sherbrooke, au Québec, a attiré l’attention de l’assistance.
•    Le Groupe d’étude en myologie (GEM) s’est réuni le dernier jour pour discuter sur une dizaine de cas cliniques avant de clôturer ces IXe Journées annuelles.
En dehors de la visite et discussion sur place d’une trentaine de posters, une présentation orale très synthétique a été faite de l’ensemble des posters. Cette journée s’est terminée par la remise du Prix Master et la conférence « Le regard sur soi : une autre façon d’entrer en Myologie », du Professeur Michel Fardeau.

 



Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 01/10/2016
Filtrer par date