Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 26/07/2015

Myasthénie oculaire : résultats encourageants de l’essai EPITOME

Les résultats de l’essai EPITOME dans la myasthénie oculaire montrent un effet bénéfique de la prise de prednisone par rapport au placebo.

L’essai EPITOME est le premier essai randomisé, contrôlé, en double aveugle, visant à évaluer la tolérance et l'efficacité de la prednisone pendant 4 mois chez des personnes atteintes de myasthénie oculaire nouvellement diagnostiquées et dont les symptômes n'ont pas été améliorés par un inhibiteur de la cholinestérase (comme la pyridostigmine).
Le critère principal d’évaluation de cet essai, qui a concerné 11 participants (6 sous prednisone et 5 sous placebo), était "l’échec du traitement", c'est-à-dire l’impossibilité de la prednisone à réduire durablement (pendant 4 semaines) la symptomatologie (ni symptômes, ni gêne fonctionnelle liés à la myasthénie).

Les résultats de cet essai multicentrique (États-Unis et Canada), publiés en juillet 2015, ont mis en évidence le bénéfice statistiquement et cliniquement significatif de la prise de prednisone : aucun des participants sous prednisone n’a vu sa myasthénie oculaire évoluer en myasthénie généralisée.
Après 4 mois de traitement, 100% des participants sous placebo étaient en échec de traitement : aucun n’a eu de période de rémission fonctionnelle d’au moins 4 semaines.
En revanche, le traitement a été efficace chez 5 des 6 participants sous prednisone (83%). Le délai moyen pour obtenir une période de disparition des symptômes d’au moins 4 semaines a été de 14 semaines, à la dose de 15 mg/jour de prednisone.
À la fin de l’essai, 3 des 5 participants sous placebo ont pris une forte dose de prednisone (60 mg/jour) et ont eu une réduction prolongée de leur symptomatologie au bout de 4 à 8 semaines.

La difficulté rencontrée dans cet essai dont le protocole prévoyait initialement d’inclure 80 participants, a été la rareté de la maladie responsable d’un très long délai d’inclusion (de janvier 2011 à octobre 2013 dans les 9 centres investigateurs). Compte tenu de la petite taille de l’échantillon étudié, ces résultats encourageants doivent être confirmés sur un plus grand nombre de personnes atteintes de myasthénie oculaire.

Source

Efficacy of Prednisone for the Treatment of Ocular Myasthenia (EPITOME): A Randomized Controlled Trial.
Benatar M, McDermott MP, Sanders DB, Wolfe GI, Barohn RJ, Nowak RJ, Hehir M, Juel V, Katzberg H, Tawil R; Muscle Study Group (MSG).
Muscle Nerve. 2015 (Juil)

Sur Clinicaltrials.gov : NCT00995722

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 27/09/2016
Filtrer par date