Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 27/03/2013

Myopathie des ceintures : étude des interactions protéines-protéines

L’équipe d’I. Richard de Généthon a mis au point une stratégie pour identifier les interactions entre les protéines impliquées dans les myopathies des ceintures

Les résultats publiés en février 2013 ont mis en évidence un réseau de 1492 interactions connectant 1018 protéines. Les protéines impliquées dans les myopathies des ceintures (LGMD) sont particulièrement interconnectées.
Cette étude a permis d’identifier des gènes candidats pour des myopathies des ceintures ou d'autres maladies neuromusculaires non étiquetées. Elle a aussi permis de découvrir de nouvelles fonctions possibles pour les protéines impliquées dans les LGMD. Elle suggère également l'existence de liens fonctionnels entre des protéines impliquées dans les LGMD connues et des mécanismes cellulaires, comme la régulation des gènes ou le maintien de l'intégrité du génome.


A human skeletal muscle interactomecentered on proteins involved in muscular dystrophies: LGMD interactome.
Blandin G, Marchand S, Charton K, Danièle N, Gicquel E, Boucheteil JB, Bentaib A, Barrault L, Stockholm D, Bartoli M, Richard I.
Skelet Muscle., 2013 (Fev).3(1):3. [Epub ahead of print]

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date