Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 19/08/2011

Un nouveau marqueur dans la myopathie de Duchenne

Mise en évidence d’un nouveau marqueur de sévérité de la myopathie de Duchenne, plus fiable que le taux de créatine kinase: le taux de miARN dans le sang.

Lorsqu’unemyopathie de Duchenne (DMD) est soupçonnée chez un garçon, la première étape consiste, jusqu’à présent, à mesurer le taux de créatine kinase, marqueur des différents stades de la maladie. Toutefois, ce marqueur n’est pas toujours corrélé avec l’étendue des lésions révélées par imagerie par résonance magnétique (IRM) et peut être modifié avec l’âge de l’individu, son traitement et son activité physique.
Dans un article publié en mars 2011, une équipe italienne a observé une augmentation du taux de micro ARN dans le sang de personnes atteintes de dystrophie musculaire de Duchenne, relargués par les cellules musculaires en dégénérescence. Les auteurs ont constaté que le taux de ces micros ARN dans le sang est corrélé avec la sévérité de la maladie et pourrait être un bon marqueur pour évaluer l’efficacité de stratégies thérapeutiques.

miRNAs as serum biomarkers for Duchenne muscular dystrophy.
Cacchiarelli D, Legnini I, Martone J, Cazzella V, D'Amico A, Bertini E, Bozzoni I.
EMBO Mol Med., 2011 (Mar). doi: 10.1002/emmm.201100133.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 30/09/2016
Filtrer par date