Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 04/09/2015

SMA : développement d’un nouveau modèle de souris

Mise au point d’une souris modèle de SMA « modérée » en atténuant, par des oligonucléotides antisens, les symptômes d’un modèle sévère de souris déjà existant.

A ce jour, plusieurs modèles de souris atteintes d'amyotrophie spinale proximale liée à SMN1 (SMA) ont été développés pour étudier la maladie. Il s’agit essentiellement de souris modèles de SMA sévère, qui présentent l’inconvénient d’avoir une durée de vie relativement courte. La difficulté réside donc dans la mise au point de modèles présentant un niveau « intermédiaire » de sévérité de la maladie.

Pour contourner cet obstacle, une équipe anglaise a mis au point un nouveau modèle de souris en « atténuant » les signes cliniques d’un modèle sévère de souris atteint de SMA. L’injection à la naissance de ces souris d’un oligonucléotide antisens (appelé PMO25) améliore leurs symptômes et allonge, de façon modérée, leur durée de vie. Les souris ainsi générées présentent des signes cliniques « intermédiaires », entre la SMA de type I et la SMA de type III chez l’homme. L’effet sur le modèle sévère de souris est proportionnel à la dose et à la fréquence de l’injection de PMO25.

Source

Repeated low doses of morpholino antisense oligomer: an intermediate mouse model of spinal muscular atrophy to explore the window of therapeutic response.
Zhou H, Meng J, Marrosu E, Janghra N, Morgan J, Muntoni F.
Hum Mol Genet., 2015 (Aout).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 26/09/2016
Filtrer par date