Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 06/04/2016

SMA : première analyse de l’étude NeuroNEXT

Analyse des données recueillies lors de la visite d’inclusion de nourrissons dans une étude d’histoire naturelle de la SMA de type I aux États-Unis.

L’étude NeuroNEXT

L’étude NeuroNEXT est une étude d’histoire naturelle réalisée chez 26 nourrissons atteints d’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1 (SMA) et 27 nourrissons sains, tous âgés de 6 mois maximum. Ses objectifs consistent à déterminer l’histoire naturelle de la fonction motrice au cours des 2 premières années de vie des nourrissons et à identifier des marqueurs biologiques et électrophysiologiques spécifiques de la SMA de type I.
Elle vise également à évaluer la faisabilité de la mise en œuvre d’un éventuel essai clinique interventionnel de phase III chez des nourrissons atteints de SMA de type I.
Les participants ont été recrutés par 14 des 25 centres cliniques constituant le réseau NeuroNEXT, un réseau d’excellence américain spécialisé dans les essais cliniques en neuroscience.

Première analyse de l’étude : à la visite d’inclusion

Dans un article de janvier 2016, est publiée une première analyse des données recueillies à la visite d’inclusion des participants. L’âge moyen était de 3,7 mois pour les nourrissons atteints de SMA et de 3,3 mois pour les nourrissons sains.
Au moment de la visite d’inclusion des participants, il y avait déjà une réduction significative de la fonction motrice, mesurée par les tests TIMPSI (pour Test for Infant Motor Performance Items) et CHOP-INTEND (pour Children’s Hospital of Philadelphia Infant Test of Neuromuscular Disorders), chez les nourrissons atteints de SMA par rapport à celle des nourrissons sains. Les mesures électrophysiologiques ainsi que les taux d’ARN messager et de protéine SMN dans le sang permettent, dès la visite d’inclusion, de différencier les nourrissons atteints de SMA des nourrissons sains.

Ces premiers résultats mettent en évidence la faisabilité d’inclure des nourrissons atteints de SMA de moins de 6 mois dans des études cliniques. Toutefois, compte tenu de la baisse rapide de la fonction motrice et des mesures électrophysiologiques chez les nourrissons atteints de SMA, la mise en place d’un essai clinique interventionnel devra prévoir une inclusion la plus rapide possible après le diagnostic, et idéalement, avant le début de la dénervation significative.

Source

Baseline results of the NeuroNEXT spinal muscular atrophy infant biomarker study.
Kolb SJ, Coffey CS, Yankey JW, Krosschell K, Arnold WD, Rutkove SB, Swoboda KJ, Reyna SP, Sakonju A, Darras BT, Shell R, Kuntz N, Castro D, Iannaccone ST, Parsons J, Connolly AM, Chiriboga CA, McDonald C, Burnette WB, Werner K, Thangarajh M, Shieh PB, Finanger E, Cudkowicz ME, McGovern MM, McNeil DE, Finkel R, Kaye E, Kingsley A, Renusch SR, McGovern VL, Wang X, Zaworski PG, Prior TW, Burghes AH, Bartlett A, Kissel JT; NeuroNEXT Clinical Trial Network and on behalf of the NN101 SMA Biomarker Investigators.
Ann Clin Transl Neurol. 2016 (Janv).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 30/09/2016
Filtrer par date