Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 28/03/2015

SMA de type II et III : intérêt de l’exercice physique

Stabilisation de la force et de la fonction motrices après 3 mois d’exercice physique dans la SMA de type II et III

Dans l’amyotrophie spinale infantile (ou SMA pour Spinal Muscular Atrophy), la question de l’exercice physique et d’un possible réentrainement du muscle se pose régulièrement sans avoir de preuve scientifique de son intérêt.
Dans un article publié en janvier 2015 par des chercheurs cliniciens de Salt Lake City (États-Unis), un programme de réentrainement a été testé chez 9 personnes atteintes de SMA âgées de 10 ans et demi en moyenne (5 filles et 4 garçons). Six d’entre eux avaient une SMA de type II et 3 une SMA de type III. Pendant trois mois, ces enfants ont suivi un programme de renforcement comprenant, trois fois par semaine, un travail actif contre résistance portant sur 14 muscles proximaux. Le programme, supervisé par un kinésithérapeute, se déroulait à domicile après une première phase d’apprentissage en milieu hospitalier. Les auteurs ont noté à 3 mois une stabilisation voire une amélioration des paramètres de force et de fonction motrices. Les exercices ont été parfaitement bien tolérés et n’ont pas donné lieu à une fatigue accrue particulière. La portée d’une telle étude reste toutefois limitée du fait de son caractère ouvert et de l’intervalle de temps assez court.

Source

Resistance Strength Training Exercise in Children with Spinal Muscular Atrophy.
Lewelt A, Krosschell KJ, Stoddard GJ, Weng C, Xue M, Marcus RL, Gappmaier E, Viollet L, Johnson BA, White AT, Viazzo-Trussell D, Lopes P, Lane RH, Carey JC, Swoboda KJ.
Muscle Nerve. 2015 (Jan).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 27/09/2016
Filtrer par date