Des experts vous soutiennent, répondent à vos questions et vous orientent.

Maladies neuromusculaires
01 69 47 11 78

Maladies rares
01 56 53 81 36
www.maladiesraresinfo.org

Maladies rares et médicaments orphelins www.orphanet.fr

Quel service prestataire choisir ?

Des services prestataires d'aide à domicile avec différents statuts

Partout en France, des services prestataires peuvent répondre à vos besoins. Lequel choisir et selon quels critères ?

Des services prestataires d’aide à domicile nombreux

Pour choisir son service, il est important de savoir à quel type de structure prestataire on a affaire : structure agréée ou autorisée, association, centre communal, entreprise privée... Tout en étant vigilant par rapport aux conditions concrètes d’intervention des salariés à domicile ainsi qu’aux tarifs…

Contacter plusieurs services permet de comparer les prestations tout en se familiarisant avec la démarche de demande de prestation : « j’ai tels et tels besoins d’accompagnement, que proposez-vous, comment, à quels tarifs ? ».

Identifier les services prestataires près de chez soi

  • Demander une liste auprès de la mairie ou du Centre communal d’action sociale (CCAS) de votre commune, ou auprès de la MDPH du département. Ces interlocuteurs n’orientent pas vers un service en particulier mais peuvent fournir une liste des services locaux et donner des conseils pour mieux choisir. Libre à vous ensuite de choisir tel ou tel service.
  • Parcourir les sites Internet des organismes qui regroupent les différents prestataires et permettent de faire une recherche géographique : plateforme Agevillage, l’UNA (Union Nationale de l'Aide, des Soins et des Services aux Domiciles), Handeo..
  • Le bouche à oreille. Ne pas hésiter pas à échanger avec d’autres personnes qui utilisent les services d’aide à domicile près de chez vous. Demandez-leur à quel service elles ont fait appel et comment s’y sont-elles prises.

À quoi faire attention ?

  • Le 1er contact, la disponibilité, l’écoute. Vous faites appel à un service prestataire pour répondre à un besoin d’aides humaines. Les interlocuteurs qui reçoivent votre demande doivent être capables de cerner vos besoins. Ce qui implique de prendre le temps d’être à votre écoute pour que vous puissiez trouver ensemble la meilleure solution. Assurez-vous que c’est bien le cas.
  • Les références du service. Elles témoignent d’une certaine qualité du service. C’est à vous de jauger les critères qui permettent de penser que le service a une expérience certaine dans l’accompagnement correspondant à votre situation.

Quelques questions à se poser :

- Connaissez-vous d’autres familles qui ont eu recours à ce service ? Qu'en ont-elles pensé ?
- Le service appartient-il à une fédération, une enseigne… avec un cadre de fonctionnement structuré, des formations professionnelles… ?
- A-t-il une expérience dans l’accompagnement de personnes en situation de handicap ? Ses salariés y sont-ils sensibilisés ? Y a-t-il un référent handicap dans le service ?
- Propose-t-il des temps d’échange, des groupes de parole, d’analyse de pratiques professionnelles pour les intervenants à domicile ?
- Le label. Le service est-il labellisé ? Même si le service rendu et la qualité des intervenants ne peuvent être « labellisés » car ils sont souvent le fruit d’une équipe, d’un contact, d’une relation entre la personne aidée et les personnes intervenant à son domicile, cela indique une volonté de se plier à un référentiel, ce qui est positif.

  • Le type de service prestataire. Le service est-il un service agréé conventionné ou non conventionné avec le Conseil départemental ou un service autorisé ? Il faut poser la question car cela n’apparait pas toujours clairement. Or, cela agit sur la façon dont sont fixés les tarifs (et l’existence d’un possible reste à charge).
  • Le statut juridique du service. Le service est-il rattaché à un organisme associatif (une antenne locale), un service municipal intervenant à des heures très précises, une entreprise privée pouvant appliquer des horaires plus larges… ? Le service collabore-t-il avec d’autres professionnels du champ médico-social ?...
  • Le coût des prestations. Il dépend de la réglementation qui s’applique au service. Demandez aux différents services contactés les tarifs pratiqués et pour quelles prestations. Un devis doit vous être proposé par rapport à votre demande.

Avoir une vision claire de ses besoins d’accompagnement

Avant de contacter les services prestataires susceptibles d’intervenir à votre domicile, prenez le temps de bien lister vos besoins d’accompagnement en aide humaine. Quels sont-ils concrètement ?

  • Temps total d’intervention : basez-vous sur la notification de la CDAPH que vous avez reçue. Elle précise le nombre d’heures d’aides humaines accordées et financées par la PCH ainsi que la part du temps d’aide humaine couverte en mode prestataire.
  • Moments dans la journée, la nuit, la semaine…
  • Nature des interventions, gestes à effectuer…
  • Spécificités nécessitant des compétences particulières (formation aux aspirations endotrachéales, connaissances des gestes de transferts…).
  • Vos souhaits d’un point de vue relationnel, précautions, attitudes indispensables…


Le service régional AFM-Téléthon de votre région peut vous aider dans cette recherche. Contactez-le sans attendre.

 

 

Publié le : 02/12/2015

Des repères pour mieux gérer la maladie au quotidien

 

Les avancées de la recherche dans les maladies