Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 12/12/2017

Canalopathie : effets bénéfiques de la lamotrigine

La lamotrigine pourrait être une alternative à la mexilétine dans le traitement de myotonie non dystrophique.

Comme la mexilétine, la lamotrigine est un agent bloquant le canal sodium qui diminue l’importance de la myotonie ; il est cependant moins cher et présente des effets indésirables moins importants que la méxilétine.

C’est pourquoi une équipe danoise a mené un essai de phase II de la lamotrigine auprès de 26 adultes atteints de myotonie non dystrophique (myotonie congénitale et paramyotonie congénitale) - ce qui correspond à un tiers de tous les patients adultes diagnostiqués avec une myotonie non dystrophique au Danemark - de novembre 2013 à juillet 2015. Dans cet essai randomisé, en double aveugle, croisé, la moitié des participants ont reçu la lamotrigine pendant 2 mois puis, après une période sans traitement de 2 à 4 semaines, le placebo pendant 2 mois. L’autre moitié a reçu selon le même protocole d’abord le placebo puis la lamotrigine. 

Les résultats mettent en évidence la bonne tolérance du traitement. La lamotrigine a réduit significativement la myotonie. Cela s’accompagne d’une amélioration de la qualité de vie des participants sous lamotrigine.

Les auteurs de conclure que la lamotrigine pourrait être une alternative à la mexilétine et pourrait être considéré comme un traitement de première ligne de la myotonie chez les patients atteints de myotonie non dystrophique.

Source

The antimyotonic effect of lamotrigine in non-dystrophic myotonias: a double-blind randomized study.
Andersen G, Hedermann G, Witting N, Duno M, Andersen H, Vissing J.
Brain. 2017 (Sept)
Sur Clinicaltrials.gov : NCT01939561

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 25/04/2018
Filtrer par date