Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 04/10/2019

Dimanche, c’est la journée des Aidant.e.s !

Le 6 octobre, c’est la journée nationale des aidant.e.s. Pour souffler, il existe des solutions… Pourquoi pas un séjour en Village Répit Familles®

La journée nationale des aidant.e.s qui a lieu chaque année le 6 octobre, permet de mettre en lumière leur engagement. L’occasion de rappeler que prendre du répit c’est important face à la maladie, pour l’aidant.e comme l’aidé.e !   

Se soutenir entre aidants, c’est important !

Plus de 11 millions de personnes sont présents jours et nuits pour leur proche fragilisé. Portée par l’association « Je t’aide », cette journée nationale fête en 2019 ses 10 ans ! A cette occasion, plus d’une centaine d’événements auront lieu dans toute la France. Pour tout savoir, rendez-vous sur le site dédié à cette journée

Au-delà du 6 octobre, des ateliers, stages et rencontres sont régulièrement organisés par l’AFM-Téléthon. Par exemple, du lundi 4 novembre au vendredi 8, l’équipe de La Hamonais, en Bretagne, organise une semaine pour se rencontrer entre proches, échanger et se ressourcer. 

Cette Maison Familiale est propice à la rencontre, aux échanges et à la convivialité. Vous pouvez profiter des extérieur avec son parc et son patio, tandis que la mer est accessible facilement et en 15 minutes. Un Café des Aidants, le 1er mardi de chaque mois est ouvert à tous. Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’article dédié.

Apprendre à prendre du temps pour soi

Les maladies neuromusculaires engendrent des situations complexes de grande dépendance. Dans plus de 80% des situations quotidiennes, la famille est présente pour aider le proche malade. Mais il arrive un moment où la maladie peut prendre toute la place dans le quotidien, c’est pourquoi il faut surveiller les premiers signes de fatigue physique et psychique pour se préserver. 

Quelques règles à adopter : 

  • Savoir reconnaître qu’on est fatigué (même si ce n’est pas toujours facile !)
  • Être attentif aux premiers signes d’épuisement (des émotions fortes, des douleurs physiques, trouble du sommeil ou de la concentration…)
  • S’autoriser à souffler pour se préserver et préserver la relation avec le proche (en prenant une heure par semaine pour soi, par exemple)
  • Se faire accompagner (avec les services régionaux de l’AFM et/ou d’aide à la personne)

Car savoir se préserver, c’est être plus fort et plus présent au quotidien pour son proche. 

Lire aussi : Le répit : prendre du temps pour soi

Les Villages Répit Famille® : la solution pour se ressourcer 

Et parce que vous pouvez aussi « souffler », sans couper le lien avec le proche malade, l’AFM-Téléthon a créé les Villages Répit Familles®. Situés à proximité d’un centre médico-social, ils permettent aux aidants d’être relayés par une équipe médicale compétente durant leur séjour. 

Le premier, La Salamandre, se trouve à quelques kilomètres d’Angers, où 8 pavillons attendent malades et proches avec des conditions d’accompagnements chaleureuses ou des soins personnalisés sont prodigués aux malades. 

Le second, plus grand, se situe à Saint-Lupicin dans le Jura.  Au cours des séjours répit, il est possible de découvrir de multiples activités telles que la naturopathie, la sophrologie, l’initiation à la conduite d’attelage de chiens de traîneau l’hiver, de la voile sur lac à la belle saison… Sans oublier des séjours de formation pour les aidants familiaux (prévenir l’épuisement, conjuguer son rôle de parent ou conjoint et d’aidant…).  

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 20/10/2019
Filtrer par date