Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 29/11/2015

DM1 : effets bénéfiques de la metformine dans des modèles cellulaires

Une équipe française, soutenue par l’AFM-Téléthon, montre que la metformine module des défauts d’épissage de l’ARN dans des cellules de type DM1 en culture.

La maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1 ou DM1) est due à des répétitions exagérées de triplets CTG dans l’ADN. Les molécules d’ARN messager anormales qui en sont issues, s’accumulent dans le noyau et forment des agrégats toxiques séquestrant certaines protéines nucléaires. La présence de ces agrégats toxiques provoque des modifications de la maturation (épissage) de certains ARN.
Une équipe française d’I-Stem, le laboratoire français de recherche et de développement dédié aux cellules souches pluripotentes humaines créé et soutenu par l'AFM-Téléthon, a évalué les effets de la metformine sur les défauts d’épissage dans la DM1. La metformine est une molécule déjà utilisée dans le traitement de diabète insulino-résistant, qui agit sur l’épissage alternatif de l’ARN.
Les résultats publiés en novembre 2015 ont montré que la metformine corrige certains défauts d’épissage dans des cellules souches embryonnaires et dans des myoblastes provenant de personnes atteintes de DM1.
Fort de ces résultats, un essai de phase II de la metformine, l’essai Myomet, est actuellement en cours en France chez 40 participants atteints de DM1.

Source

In Vitro and In Vivo Modulation of Alternative Splicing by the Biguanide Metformin.
Laustriat D, Gide J, Barrault L, Chautard E, Benoit C, Auboeuf D, Boland A, Battail C, Artiguenave F, Deleuze JF, Bénit P, Rustin P, Franc S, Charpentier G, Furling D, Bassez G, Nissan X, Martinat C, Peschanski M, Baghdoyan S.
Mol Ther Nucleic Acids., 2015 (Nov).
Sur le site de l’EU Clinical Trials Register : 2013-001732-21

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 21/09/2017
Filtrer par date