Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 04/10/2019

DMC avec déficit en mérosine : le système CRISPR/Cas9 étudié chez la souris

Une nouvelle approche thérapeutique utilisant le système CRISPR/Cas9 est efficace dans 2 modèles de souris DMC1A.

Le système CRISPR/Cas9 permet de réaliser des modifications dans le génome (méthode dite de « gene editing » ou édition du génome). Le principe consiste à cibler une séquence d’ADN ou un gène dans une cellule pour le modifier, le réparer, l’enlever… Il a été récemment démontré que le défaut génétique d’une souris modèle de dystrophie musculaire congénitale de type 1A (DMC1A) liée à des anomalies du gène LAMA2, la souris dy2j/2j, pouvait être corrigé en utilisant la technique CRISPR-Cas9. Cette approche se heurte, chez l’homme, à la grande diversité des mutations du gène LAMA2 (plus de 350 répertoriées dans le monde à ce jour).
Dans un article publié en août 2019, des chercheurs américains ont utilisé le système CRISPR/Cas9 pour faire surexprimer une protéine structurellement proche de la laminine alpha-2, la laminine alpha-1, cette dernière n’étant pas exprimée dans le muscle ou la cellule de Schwann à l’état naturel. Là aussi, le système CRISP-Cas9 a été utilisé avec succès sur deux modèles de souris, la dy2j/2j et la dy3k/3k.

Source
A mutation-independent approach for muscular dystrophy via upregulation of a modifier gene.
Kemaladewi DU, Bassi PS, Erwood S, Al-Basha D, Gawlik KI, Lindsay K, Hyatt E, Kember R, Place KM, Marks RM, Durbeej M, Prescott SA, Ivakine EA, Cohn RD.
Nature. 2019 Aug;572(7767):125-130. doi: 10.1038/s41586-019-1430-x. Epub 2019 Jul 24.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 20/10/2019
Filtrer par date