Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 19/10/2017

DMC liée au collagène VI : restaurer le collagène VI normal

Une équipe a réussi à faire ré-exprimer du collagène VI normal dans des modèles cellulaires atteints de myopathie liée au collagène VI.

Des anomalies dans l'un des gènes COL6A1, 2 ou 3 sont à l’origine de myopathies telles que la dystrophie musculaire congénitale de type Ullrich et la myopathie de Bethlem. Ces anomalies entraînent une absence ou une fabrication anormale de collagène VI, un des constituants principal du tissu conjonctif qui entoure les fibres musculaires (matrice extracellulaire) pour les soutenir et les protéger. Dans les myopathies liées au déficit en collagène VI, les chaines de collagène VI anormal s’associent avec les chaines de collagène VI normal, ce qui les empêchent d’être sécrétées ; elles sont retenues dans la cellule et ne sont donc pas intégrées dans la matrice extracellulaire.

Une équipe britannique a identifié une classe d’oligonucléotides antisens (des gapmers) qui, en ciblant une anomalie du gène codant le collagène VI, empêche l’expression de collagène VI anormal. Dans des modèles cellulaires, ces gapmers permettent de diminuer la rétention du collagène VI normal dans les cellules et d’ainsi augmenter son incorporation dans la matrice extracellulaire.

Source

Gapmer Antisense Oligonucleotides Suppress the Mutant Allele of COL6A3 and Restore Functional Protein in Ullrich Muscular Dystrophy.
Marrosu E, Ala P, Muntoni F, Zhou H.
Mol Ther Nucleic Acids., 2017 (Sept).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 23/11/2017
Filtrer par date