Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 01/02/2019

DMD : résultats du premier essai avec le TAS-205

Le TAS-205, un inhibiteur de la synthétase de la prostaglandine hématopoïétique, a été bien toléré dans un essai de phase I dans la DMD.

Dans la myopathie de Duchenne (DMD), la prostaglandine D2, une molécule de l’inflammation, est retrouvée dans les muscles nécrosés. Le TAS-205 est un inhibiteur de l’enzyme qui permet de fabriquer la prostaglandine D2, la synthétase de la prostaglandine hématopoïétique. Des travaux ont montré que le TAS-205 réduit dans des souris modèles de DMD la quantité de prostaglandine D2 dans les urines et entraine une diminution du volume des muscles nécrosés ainsi qu’une amélioration de l’activité locomotrice.

Au Japon, un essai de phase I a été mené avec le TAS-205 entre septembre 2014 et juin 2015 chez 21 garçons atteints de DMD, âgés de 5 à 15 ans. Les participants ont pris différentes doses de TAS-205 par voie orale soit en une fois, soit 2 fois par jour pendant 7 jours.
Les résultats n’ont mis en évidence aucun effet secondaire avec le produit, qu’il ait été pris en une fois ou en plusieurs fois. La quantité de prostaglandine D2 sécrétée dans les urines était diminuée, et ce, de façon dépendante de la dose de TAS-205 reçue.
Un autre essai de phase II ayant pour but d’évaluer l’efficacité de doses répétées de TAS-205 pendant 24 semaines chez 33 participants a été réalisé. Il est à présent terminé et les données sont en cours d’analyse.

Source

A phase I study of TAS-205 in patients with Duchenne muscular dystrophy.
Takeshita E, Komaki H, Shimizu-Motohashi Y, Ishiyama A, Sasaki M, Takeda S.
Ann Clin Transl Neurol., 2018 (Oct).
Sur Clinicaltrials.gov : NCT02246478 et NCT02752048

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 25/04/2019
Filtrer par date