Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 07/11/2019

Dystrophies musculaires et compléments alimentaires

Une première étude de compléments alimentaires (flavonoïdes et oméga 3) contre placebo montre un bénéfice sur la performance motrice dans la myopathie de Duchenne

Le Flavomega est un complément alimentaire naturel combinant des flavonoïdes et des omega 3. Il exercerait un effet important sur l’inflammation et le métabolisme. Des études chez la souris mdx ont montré qu’une combinaison de flavonoïdes et d’oméga 3 améliorait les caractéristiques dystrophiques des muscles des souris, avec une amélioration de leur endurance musculaire et une augmentation de leur masse musculaire. Le mécanisme de cette action n’est pas complètement éclairci, mais les chercheurs ont observé une diminution de la production de radicaux libres et un effet anti-inflammatoire dans le muscle des souris mdx.

Sur la base de ces résultats, une équipe italienne a évalué l’intérêt d’une supplémentation alimentaire en Flavomega, pendant 24 semaines dans un essai de phase II en double aveugle contre placebo chez 29 patients atteints de dystrophies musculaires présentant des signes d’inflammation à la biopsie musculaire.
Parmi les 24 participants qui ont terminé l’essai :
- 12 étaient sous Flavomega : 7 atteints de dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), 4 de myopathie facio-scapulo-humérale (FSH) et 1 de dystrophie musculaire des ceintures (LGMD)
- et 12 sous placebo : 5 atteints de DMD et 7 de LGMD.

Après 24 semaines sous Flavomega, le groupe traité a présenté une amélioration de ses performances musculaires statistiquement significative par rapport au groupe sous placebo.
Ces résultats étaient particulièrement vrais pour le groupe des participants atteints de DMD, alors que la différence n’était pas significative pour le groupe des personnes atteintes de FSH ou de LGMD. Ce manque de significativité pourrait être lié à la grande hétérogénéité de l’atteinte musculaire dans ce deuxième groupe.
Cette étude, qui concerne un petit nombre de personnes, confirme les résultats chez la souris et suggère qu’une supplémentation en flavonoïdes et en oméga 3 pourrait apporter un bénéfice clinique aux personnes atteintes de dystrophies musculaires.

Source
Preliminary Evidences of Safety and Efficacy of Flavonoids- and Omega 3-Based Compound for Muscular Dystrophies Treatment: A Randomized Double-Blind Placebo Controlled Pilot Clinical Trial.
Sitzia C, Meregalli M, Belicchi M, Farini A, Arosio M, Bestetti D, Villa C, Valenti L, Brambilla P, Torrente Y.
Front Neurol. 2019 Jul 23;10:755.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 20/11/2019
Filtrer par date