Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 15/05/2014

Essai DELOS dans la myopathie de Duchenne : annonce de résultats

Santhera communique à propos de résultats préliminaires encourageants de l'idébénone sur la fonction respiratoire dans la dystrophie musculaire de Duchenne.

La société Santhera Pharmaceuticals annonce dans un communiqué de presse en date du 13 mai 2014, que les analyses des premières données de l'essai DELOS montrent que la prise d'idébénone (Catena®/Raxone®) pendant un an a été bien tolérée et retarde l'atteinte respiratoire chez 65 garçons atteints de myopathie de Duchenne, âgés de 10 à 18 ans et ne prenant pas de corticoïdes.
Le critère principal d'efficacité de l'ibédénone dans cet essai international de phase III, en double aveugle contre placebo, est la différence entre l'évolution du débit expiratoire de pointe (reflet de la force des muscles respiratoires) des participants ayant reçu de l'ibédénone et celle des participants sous placebo. Au bout d'un an, la différence entre les 2 groupes des participants sans corticoïdes est statistiquement significative.

Ces résultats restent préliminaires et doivent être considérés avec prudence tant que les données n'ont pas été complètement analysées et que les conclusions n'ont pas été publiées dans une revue scientifique.
L'essai a aussi concerné des garçons atteints de myopathie de Duchenne traités par corticoïdes. Mais les résultats les concernant n'ont pas encore été communiqués.


De l'avis du Directeur scientifique de l'AFM-Téléthon : "Ces résultats très encourageants viennent conforter ceux déjà obtenus par Santhera avec le même produit dans la neuropathie optique de Leber une maladie génétique affectant le nerf optique.  Bien que leurs mécanismes d’action soient différents, ce produit pourrait représenter à terme une alternative aux glucocorticoïdes dans la DMD, d’autant que la combinaison Idébénone-glucocorticoïdes ne serait pas meilleure que les glucocorticoïdes seuls, tel que l’a montré une étude antérieure (essai DELPHI). Sur ce point, une étude plus large sera peut-être nécessaire."

Source

Communiqué de presse, 13 mai 2014, Santhera Pharmaceuticals

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 16/12/2017
Filtrer par date