Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 19/09/2015

FSH : Pas d’effet supplémentaire d’une supplémentation post-exercice

La supplémentation en hydrates de carbone et en protéines n’apporte pas d’effet bénéfique supplémentaire à celui d’un entrainement physique en aérobie.

Des travaux ont montré, dans la myopathie facio-scapulo-humérale (FSH), qu’une supplémentation en hydrates de carbone et en protéines pendant la phase de récupération d’un exercice en aérobie pouvait réduire la destruction protéique musculaire consécutive à l'exercice.
Ainsi, à Copenhague (Danemark), un essai randomisé, en double aveugle, contre placebo, a évalué les effets d’un entrainement en aérobie régulier (3 séances/semaine de 30 minutes d’exercice à 70% de la VO2 max. sur une bicyclette ergométrique) associé à une supplémentation en hydrates de carbone et en protéines post-exercice pendant 12 semaines chez 42 personnes atteintes de FSH.

Les résultats de cet essai, publiés en août 2015, montrent que l’entraînement en endurance permet l’amélioration de la condition physique, de la charge de travail musculaire et de la vitesse de marche, ainsi que celle de la qualité de vie liée aux capacités physiques et à la santé (SF36) chez des personnes atteintes de FSH. La force musculaire et les activités de la vie quotidienne n’ont pas été modifiées significativement par l’entraînement physique.
En revanche, la supplémentation en hydrates de carbone et en protéines n’a pas apporté d’amélioration supplémentaire à celle obtenue lors de l’entraînement régulier en endurance sans supplémentation.

Source

Aerobic training and postexercise protein in facioscapulohumeral muscular dystrophy: RCT study.
Andersen G, Prahm KP, Dahlqvist JR, Citirak G, Vissing J.
Neurology. 2015 (Août).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 26/09/2018
Filtrer par date