Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 29/03/2019

Les jeunes chercheurs primés à Myology 2019

Les travaux de 4 jeunes chercheurs ont été distingués lors du congrès international de Myologie. Que ce soient pour leurs présentations orales ou leurs posters, découvrez les travaux de ces spécialistes du muscle qui représentent la recherche de demain.

Catégorie : Meilleures présentations orales
Baptiste Bogard, jeune chercheur étudie l’implication de petites molécules – les ARN – dans la maladie de Steinert. L’objectif est de trouver leurs fonctions et leurs implications dans la maladie. Son projet est issu de l’appel d’offres doctorants, PhD 2ème année.

 

Matthieu Dos Santos jeune chercheur en fin de thèse, s'est spécialisé dans la compréhension des fibres musculaires. Ses travaux fondamentaux visent à comprendre pourquoi dans certaines pathologies les fibres rapides sont plus affectées que les fibres lentes. Son projet est issu de l’appel d’offres doctorants, PhD 4ème année 

 

Catégorie : Meilleurs Posters

Margit Heiske. Projet issu de l’appel d’offres, PostDoc 5ème année
Les mitochondries sont les centrales énergétiques de nos cellules. Elles possèdent leur propre ADN, qui contient des mutations neutres ou non-pathologiques (polymorphismes). Les individus partageant les mêmes polymorphismes peuvent être regroupés dans des haplogroupes. 
Le but du projet est d’étudier expérimentalement les propriétés physiologiques, biochimiques et moléculaires des haplogroupes pour mieux comprendre leur rôle dans ces maladies.

 

Yeranuhi Hovhannisyan. Projet issu de l’appel d’offres doctorants, PhD 3ème année.
La Myopathie myofibrillaire est une maladie progressive due à des mutations dans le gène de la desmine, une protéine responsable du maintien de l’intégrité de la fibre musculaire. Ces mutations sont fréquemment associées à des atteintes cardiaques qui sont peu documentées. Le but de ce travail est de créer un modèle cellulaire permettant de générer des cardiomyocytes humains exprimant des mutations de la desmine, pour une étude efficace de leur rôle dans le développement de l’insuffisance cardiaque. 

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 18/10/2019
Filtrer par date