Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 25/04/2019

Myasthénie auto-immune : une flore intestinale anormale

Des perturbations de la flore intestinale découvertes chez des personnes atteintes de myasthénie pourraient être à l’origine de leur maladie.

La myasthénie auto-immune est due à un dérèglement du système immunitaire entrainant la production d’auto-anticorps dirigés contre un des éléments constitutifs de la jonction entre le nerf et le muscle.
L’origine exacte, probablement plurifactorielle, du dérèglement du système immunitaire dans cette maladie est encore mal connue. Les équipes de chercheurs s’attachent à trouver des facteurs, génétiques ou environnementaux prédisposant à développer une myasthénie.

Dans un article publié en novembre 2018, des chercheurs chinois exposent une théorie originale reposant sur l’analyse de la flore intestinale ou microbiote intestinal des patients atteints de myasthénie auto-immune.
La comparaison du microbiote des patients atteints de myasthénie auto-immune à celui d’un groupe témoin de même sexe et de même âge, met en évidence des différences significatives comme la sur-représentation de certaines espèces de bactéries et, à l’inverse, une présence anormalement faible des acides gras à chaine courte.
Ces anomalies pourraient être à l’origine de perturbations de voies de l’inflammation, ainsi que celles de la régulation de cellules spécialisées dans la réponse immunitaire (comme les cellules Treg).

Source

Altered Gut Microbiota in Myasthenia Gravis.
Qiu D, Xia Z, Jiao X, Deng J, Zhang L, Li J.
Front Microbiol. 2018 Nov 9.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 15/11/2019
Filtrer par date