Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 14/09/2021

Myasthénie : faire de l’exercice pour réduire la fatigue

Selon une grande étude danoise, les personnes atteintes de myasthénie auto-immune sont d’autant moins fatiguées qu’elles sont actives.

Près de 800 personnes atteintes de myasthénie auto-immune ont répondu à des questionnaires sur leur santé et leur mode de vie. Moins de la moitié d’entre elles (47%) ont ainsi déclaré faire de l’exercice de façon régulière. Elles atteindraient les recommandations de l’Organisation mondiale de santé : a minima une heure et demi par semaine d’une activité physique d’intensité modérée.
Dans cette étude, les répondants les moins sédentaires sont aussi ceux qui ont le niveau le moins important de fatigue. D’autres facteurs interviennent, avant tout la sévérité de la maladie et l’existence ou non d’insomnies, mais aussi la corpulence, le statut professionnel, le fait de vivre seul(e) ou pas et l’association éventuelle à d’autres maladies, comme la dépression.

Source
Fatigue, physical activity and associated factors in 779 patients with myasthenia gravis
Andersen LK, Aadahl M, Vissing J.
Neuromuscul Disord. 2021 Aug;31(8):716-725.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 24/09/2021
Filtrer par date