Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 21/09/2021

La myasthénie fait (souvent) mal

La douleur s’avère très fréquente dans la myasthénie auto-immune, d’après une étude présentée aux Journées neuromusculaires de Marseille le 10 septembre 2021.

Sept personnes atteintes de myasthénie auto-immune sur dix déclarent ressentir des douleurs, en moyenne à trois endroits différents (par exemple le cou, le dos…) et décrites comme des crampes, des décharges, des brûlures ou encore des fourmillements. Elles sont quotidiennes dans plus de la moitié des cas, provoquées par les mouvements, la position debout, le stress ou le froid et durent plus d’une heure.

Des moyens d’agir

Leur intensité moyenne est évaluée à 6 sur une échelle de 10. Elles sont soulagées par le repos, la chaleur, les étirements et les massages musculaires. Des médicaments sont parfois nécessaires : près de 40% des personnes concernées prennent des antalgiques de niveau 1 (comme le paracétamol ou l’aspirine), efficaces dans les trois quarts des cas.

Une situation inchangée en 13 ans

Ces résultats d’une enquête menée auprès de 108 personnes suivies pour une myasthénie à l’hôpital Raymond-Poincaré (Garches) sont comparables à ceux, parus en 2008, d’une étude commanditée par l’AFM-Téléthon et conduite par le Centre d'évaluation et de traitement de la douleur de l’Hôpital Saint-Antoine (Paris) auprès de 511 personnes atteintes de maladie neuromusculaire. Elles étaient 67% à avoir présenté des douleurs au cours des trois mois précédents, les plus intenses étant observées dans les myopathies métaboliques… et la myasthénie.

En pratique

Deux conseils s’imposent au vu de toutes ces données. Le premier, c’est d’en parler à son médecin car la myasthénie n’est pas connue pour être douloureuse. Le second, c’est d’être attentif au quotidien à ce symptôme car il s’agirait d’un véritable indicateur de fatigue musculaire : avoir mal doit faire ralentir la cadence.

Sources
Myasthénie et la douleur : une avancée dans la connaissance de la maladie.
Friedman D.
24e Journées neuromusculaires de Marseille 9-10 sept. 2021

Pain in hereditary neuromuscular disorders and myasthenia gravis: a national survey of frequency, characteristics, and impact
Guy-Coichard C, Nguyen DT, Delorme T, Boureau F.
J Pain Symptom Manage. 2008 Jan;35(1):40-50.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 21/10/2021
Filtrer par date