Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 19/03/2021

Myasthénie : résultats de l’essai MYACOR

Une étude française met en évidence la supériorité d’une diminution rapide de la corticothérapie dans la myasthénie auto-immune.

Dans la myasthénie auto-immune, une corticothérapie est très souvent prescrite. Si elle est efficace comme traitement d’attaque, elle n’est pas sans effets secondaires.

L’essai MYACOR s’est déroulé de juin 2009 à juillet 2013 et a comparé le traitement standard par corticoïdes à un protocole avec diminution plus rapide des corticoïdes. Il a concerné 2291 patients atteints de myasthénie et suivis au sein du réseau français, parmi lesquels 117 atteints de formes modérées ou sévères de la maladie ont effectivement replis les critères pour participer à cette étude randomisée. Les participants étaient également traités par de l’azathioprine en complément. En se basant sur l’absence ou la quasi-absence des manifestations de la myasthénie à un an et la non-survenue de rechute à quinze mois, les auteurs concluent, à effets secondaires comparables, à la supériorité du sevrage rapide, lequel permet de réduire la dose totale cumulée de dérivés de la cortisone.

Source
Comparison of Corticosteroid Tapering Regimens in Myasthenia Gravis: A Randomized Clinical Trial
T Sharshar, R Porcher, S Demeret et al.
JAMA Neurol. 2021 Feb 8.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 07/06/2021
Filtrer par date