Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 12/12/2019

Myopathie de Becker : étude de l’exercice physique.

Une analyse des publications médico-scientifiques sur l’exercice physique dans la BMD montre qu’une activité physique d’intensité modérée peut être bénéfique.

Dans la dystrophie musculaire de Becker (BMD), l’exercice physique, ses modalités, son utilité et son potentiel effet délétère sur la fibre musculaire, sont encore peu étudiés.
Dans un article publié en octobre 2019, des chercheurs italiens se sont intéressés aux effets de l’exercice, et plus particulièrement des contractions musculaires excentriques. Pour cela, ils ont réalisé une analyse de la littérature et ont retenu, à partir d’une interrogation exhaustive de la base données bibliographique PubMed, 13 études précliniques et 9 études cliniques. Les auteurs de conclure qu’une activité physique d’intensité modérée et sous surveillance médicale régulière (notamment cardiaque et respiratoire) peut être bénéfique chez le patient atteint de BMD.

Source
Motor activity and Becker's muscular dystrophy: lights and shadows.
Lanza G, Pino M, Fisicaro F, Vagli C, Cantone M, Pennisi M, Bella R, Bellomo M.
Phys Sportsmed. 2019 Oct 24.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 09/08/2020
Filtrer par date