Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 12/09/2017

Myopathie de Duchenne : premiers résultats de l’essai du SRP-4053 (golodirsen)

Le SRP-4053 (golodirsen) augmente significativement la production de dystrophine chez 25 garçons atteints de DMD après un an de traitement.

Sarepta Therapeutics a annoncé le 6 septembre 2017 dans un communiqué de presse, les premiers résultats de l’essai de phase I/II du SRP-4053 (Golodirsen), un oligonucléotide antisens de type morpholino qui favorise le saut de l’exon 53 du gène de la dystrophine, dont les anomalies sont à l’origine de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD).

Le SRP-4053 a été administré à 25 garçons atteints de DMD, âgés de 6 à 15 ans, dans le cadre d’un essai clinique de phase I/II, essai toujours en cours en France (I-Motion), en Grande-Bretagne et en Italie. L’objectif de cet essai est d’évaluer l’efficacité, la tolérance, l’innocuité et le devenir dans l’organisme (la pharmacocinétique) du SRP-4053.
Un an après le début du traitement, le taux de dystrophine a augmenté, de façon significative, de 10 % en moyenne dans les muscles des garçons traités, passant de 0,095 % à 1,019 % du taux normal. Les analyses génétiques montrent que le saut de l’exon 53 du gène DMD est effectif chez tous les garçons, apportant ainsi une preuve supplémentaire de l’efficacité de la technique appliquée à ce saut d’exon (et même au saut d’exon de la dystrophine en tant que tel). De même, les biopsies de muscles ont confirmé la présence et la bonne localisation de la dystrophine dans les cellules musculaires.
Cependant, aucun résultat d’efficacité du SRP-4053 sur la fonction musculaire n’a pour le moment été annoncé dans le cadre de cet essai de phase I/II qui doit se poursuivre jusqu’en mai 2019. Sa durée totale de 156 semaines devrait permettre d’obtenir des données d’efficacité du produit, et ce à long terme.

Sarepta Therapeutics a déjà développé plusieurs oligonucléotides antisens ciblant différents sauts d’exons, en particulier l’Exondys 51 qui cible le saut d’exon 51 et qui bénéficie d’une autorisation de mise sur le marché aux États-Unis.
Un autre essai qui évalue pendant 2 ans la sécurité d’utilisation et l’efficacité du SRP-4043 et du SRP-4045, l’essai ESSENCE, est également en cours en France, en Belgique, aux États-Unis, en Grande Bretagne et en Italie.

Source

Voir le communiqué de presse de Sarepta Therapeutics du 6 septembre 2017 « Sarepta Therapeutics Announces Positive Results in Its Study Evaluating Gene Expression, Dystrophin Production, and Dystrophin Localization in Patients with Duchenne Muscular Dystrophy (DMD) Amenable to Skipping Exon 53 Treated with Golodirsen (SRP-4053) »

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 20/11/2017
Filtrer par date