Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 17/10/2019

Myopathie de Duchenne : la spironolactone, un protecteur cardiaque à court terme

La spironolactone est aussi efficace sur 12 mois que l’eplerenone, sur la préservation cardiaque de 52 garçons atteints de DMD.

Dans la myopathie de Duchenne (DMD), une atteinte cardiaque se développe peu à peu dès l’enfance. Elle devient symptomatique à l’âge adulte, provoquant une cardiomyopathie dilatée dans laquelle le muscle cardiaque est très affaibli. En prévention, des traitements de fond comme les bêta-bloquants, les inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) de l'angiotensine et les diurétiques, sont prescrits aux jeunes garçons atteints de DMD. En diminuant la pression artérielle par différents mécanismes, ils limitent les efforts du muscle cardiaque et freinent la progression de l’atteinte cardiaque.

La spironolactone efficace sur la fonction cardiaque et bien tolérée
La spironolactone et l’eplerenone sont des diurétiques qui permettent de diminuer la pression artérielle. La spironolactone est toutefois moins chère et plus facilement disponible à travers le monde que l’eplerenone.
Un essai américain dont les résultats ont été publiés en octobre 2019 dans Journal of American Heart Association a comparé l’efficacité de ces deux traitements sur la fonction cardiaque de 52 garçons atteints de DMD, âgés de 14 ans en moyenne (de 12 à 18 ans). La moitié des participants a reçu de la spironolactone (50 mg/jour) pendant 12 mois, l’autre moitié a reçu une même dose quotidienne d’eplerenone sur la même durée.
Dans les deux groupes, la fonction rénale et la fonction respiratoire sont restées stables. Il n’y a pas eu d’effets secondaires graves liés au traitement ; 2 décès sans lien avec le traitement sont survenus pendant l’essai.
Sur le plan cardiaque, la capacité de contraction du cœur (fraction d’éjection) est au moins aussi bien préservée au bout d’un an sous spironolactone que sous eplerenone.
Le muscle cardiaque est mieux portant, puisqu’il n’y a pas eu d’augmentation de la fibrose à l’imagerie par résonance magnétique (IRM) durant la période de traitement, que ce soit avec la spirolonactone ou avec l’eplerenone.
La spironolactone s’avère donc être un traitement intéressant dans la prévention de l’atteinte cardiaque dans la myopathie de Duchenne chez l’enfant.

Source :
Stabilization of Early Duchenne Cardiomyopathy With Aldosterone Inhibition: Results of the Multicenter AIDMD Trial.
Raman SV, Hor KN, Mazur W, Cardona A, He X, Halnon N, Markham L, Soslow JH, Puchalski MD, Auerbach SR, Truong U, Smart S, McCarthy B, Saeed IM, Statland JM, Kissel JT1, Cripe LH.
J Am Heart Assoc. 2019 Oct;8(19):e013501. doi: 10.1161/JAHA.119.013501. Epub 2019 Sep 24.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 19/11/2019
Filtrer par date