Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)
Publié le : 19/03/2020

Myosites : plébiscite pour les immunoglobulines sous-cutanées à domicile

Selon une étude menée à petite échelle, les malades préfèrent les immunoglobulines par voie sous-cutanée à la maison plutôt qu’en perfusion à l’hôpital.

S’administrer soi-même, ou se faire administrer par une infirmière, des immunoglobulines (Ig) à son domicile rétablit le sentiment d’autonomie, mais aussi de contrôle de son traitement et de sa vie. Ce mode de traitement s’avère également efficace et bien toléré. C’est aussi plus facile, moins perturbant pour les activités quotidiennes, moins chronophage, et finalement davantage compatible avec une vie (quasi) normale, que les perfusions répétées dans un service hospitalier.
Ces conclusions résultent d’une étude menée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris) auprès de 7 personnes atteintes de myopathies inflammatoires (ou myosites idiopathiques), en l’occurrence une polymyosite ou une dermatomyosite. Toutes avaient expérimenté à la fois la voie intraveineuse et la voie sous-cutanée, et toutes ont préféré la seconde, même si elle nécessite des injections plus fréquentes (au moins une fois par semaine) que les perfusions à l’hôpital (une fois par mois). Cette étude a également mis en évidence la grande diversité des symptômes et du vécu de la maladie par les personnes atteintes de myosites. Pour certaines, la fatigue se place au premier plan. Pour d’autres, les douleurs dominent.

Source
Recovering autonomy is a key advantage of home-based immunoglobulin therapy in patients with myositis: A qualitative research study.
Chérin P, Pindi Sala T, Clerson P et al.
Medicine (Baltimore). 2020 Feb

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 09/08/2020
Filtrer par date