Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 16/12/2016

Myosites : le réentrainement à l’effort peut s’avérer utile

Résultats d'un essai du réentrainement physique chez des personnes atteintes de myopathie inflammatoire

On distingue cinq types de myopathies inflammatoires : les polymyosites, les dermatomyosites, les myosites à inclusion, les myosites de chevauchement et les myopathies nécrosantes auto-immunes. Si certaines d’entre elles réagissent très bien à la corticothérapie et/ou aux immunosuppresseurs, d’autres ont tendance à devenir chronique avec un déficit moteur persistant et une diminution de l’autonomie. C’est dans ce contexte que l’équipe du centre de référence neuromusculaire de Lille associée à plusieurs services de médecine interne français s’est intéressée à l’apport potentiellement bénéfique d’un réentrainement à l’effort dans ce type de pathologie.
Dans un article publié en octobre 2016, les chercheurs rapportent les résultats d’un essai multicentrique conduit de manière randomisée chez 21 patients atteints de myopathie inflammatoire, en comparaison avec un groupe contrôle. Le protocole consistait à suivre un programme intensif de réentrainement physique, d’abord en milieu hospitalier, puis à domicile, le tout sur une durée de un an, avec des évaluations intermédiaires régulières. Même si l’amélioration notée chez la plupart des patients au bout des douze mois n'était pas statistiquement significative, les auteurs considèrent que ce type d’intervention est sans doute utile et bénéfique.

Source

Postrehabilitation Functional Improvements in Patients With Inflammatory Myopathies: The Results of a Randomized Controlled Trial.
Tiffreau V, Rannou F, Kopciuch F, Hachulla E, Mouthon L, Thoumie P, Sibilia J, Drumez E, Thevenon A.
Arch Phys Med Rehabil., 2016 (Oct).

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 22/11/2017
Filtrer par date