Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 29/05/2017

Première journée francophone consacrée au positionnement au fauteuil et à la mobilité

Mercredi 17 mai s’est tenue la première édition francophone du positionnement au fauteuil à Paris. Elle a regroupé plus de 200 professionnels de santé sur cette problématique émergente, cruciale pour le bien-être des patients.

C’est à l’initiative de l’AFM-Téléthon et co-organisée par l’association Positi’F que s’est déroulée la première journée francophone du positionnement au fauteuil, à Paris. L’occasion  pour les différents professionnels du secteur d’aborder ensemble des sujets de première importance : les problématiques des usagers liées à l’utilisation d’un fauteuil roulant ; les outils d’évaluations de ces matériels ; les pratiques d’accompagnement en France et à l’étranger …
Une journée riche d’enseignement animée par des experts internationaux médicaux ou paramédicaux.

Elise Dupitier, ergothérapeute conseil auprès de la Direction des Actions Médicales, Paramédicales et Psychologiques de l’AFM-Téléthon et secrétaire de l’association Positi’f, revient sur l’engagement de l’association dans ce domaine.

Comment a émergé l’idée de s’intéresser au positionnement et à la mobilité au fauteuil et de créer des cliniques spécialisées ?

Historiquement, ce sont les familles qui se sont plaintes de la rupture de soins qui existait sur cette question. Elles exprimaient des besoins spécifiques notamment face à l’inconfort, aux douleurs, liés à la station assise prolongée au fauteuil mais aussi à l’aggravation ou à l’apparition de déformations, mais sans trouver de réponses spécifiques. L’idée de créer un temps de consultation interdisciplinaire animé par un médecin de Médecine physique et de réadaptation, un ergothérapeute et un distributeur de matériel médical afin d’évaluer l’ensemble des besoins – réduire la douleur tout en restant fonctionnel- et de trouver des solutions s’est imposée. Plusieurs initiatives ont émergé et la première clinique du positionnement et de la mobilité (CPM) a vu le jour en 2005 à Toulouse.

 

Quel a été le rôle de l’AFM dans ce projet ?

Un an après la création de cette première CPM, l’AFM-Téléthon  a souhaité rendre cette offre accessible sur tout le territoire et donc a crée un réseau de CPM offrant la même qualité de prise en charge. Elle a fourni  les ressources nécessaires pour que soit créée, en 2007, l’association Positi’f, désormais porteuse du projet pour tous les usagers de fauteuil roulant. L’AFM-Téléthon a également créée le poste d’ergothérapeute-conseil au sein du service des Aides techniques afin de sensibiliser les équipes des consultations spécialisées dans les maladies neuromusculaires à mieux comprendre, évaluer et appréhender les impacts du positionnement au fauteuil. A ce jour, il existe une trentaine de CPM en France. L’AFM-Téléthon reste un partenaire de premier plan de l’association Positi’f et les malades neuromusculaires, grands utilisateurs de fauteuil roulant, sont d’importants consomm’acteurs des CPM .

 

Quelle était la finalité de cette journée  et quel bilan en tirez-vous ?

Aujourd’hui l’apport des CPM n’est plus à démontrer mais il reste à harmoniser les pratiques, protocoliser les approches et initier des travaux communs permettant d’évaluer l’efficacité de ces pratiques pour mieux les valoriser. Avec cette première journée francophone, nous voulions dépasser les frontières françaises, favoriser les échanges d’expériences avec d’autres pays comme le Canada, pionnier dans le domaine du positionnement au fauteuil, mais aussi la Belgique et la Suisse, dans l’objectif de préparer une conférence de consensus. L’idée serait que les actes de ce colloque puissent servir de base à des recommandations de bonnes pratiques. Cette journée a également été conçue comme une étape de préparation à la formation d’un groupe de travail reconnu et labellisé, par exemple au sein de la Haute autorité de santé. La participation et les premières réactions confirment l’engouement des professionnels de santé pour ce sujet. L’installation posturale au fauteuil roulant est en train de devenir en France une préoccupation majeure des équipes de soins, ce qui est une excellente nouvelle pour les patients.

 

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 20/08/2017
Filtrer par date