Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Innovation sociale

Créer des solutions pour renforcer l’autonomie des malades
L’AFM-Téléthon initie le développement de structures d’accueil qui améliorent la vie des malades et de leurs familles.

Faciliter le répit des malades et des familles

Pour permettre aux malades et aux aidants familiaux de se ressourcer, l’AFM-Téléthon a imaginé le concept Village Répit Familles. Son caractère innovant réside dans le fait d’accueillir sur un même lieu de vacances les aidants et les aidés dans une perspective de détente, répit et loisirs, avec une prise en charge médico-sociale adaptée pour les malades. 

Lire : Les solutions de répit et d'accueil temporaires mises en place par l'AFM-Téléthon

Après La Salamandre (Maine-et-Loire) dédiée aux personnes atteintes de maladies rares invalidantes, l’AFM-Téléthon a participé à la construction d’un deuxième Village Répit Familles à Saint-Lupicin (Jura) qui a ouvert ses portes en 2014. 

Pour promouvoir et développer le concept de Villages Répit Familles dans toute la France et pour toutes les situations de dépendance qu’elle soit liée à la maladie ou à l’âge, l’AFM-Téléthon s'est associée à PRO BTP, le groupe de protection sociale du Bâtiment et des Travaux Publics.

Choisir son lieu de vie

Le pôle Yolaine de Kepper, à Saint-Georges-sur-Loire près d’Angers (Maine-et-Loire), témoigne de la volonté permanente de l’AFM-Téléthon de permettre aux personnes en situation de grande dépendance, parfois trachéotomisées, de choisir leur lieu de vie. 

Ce pôle propose ainsi une maison d’accueil spécialisée avec soins renforcés, qui accueille des adultes en séjour durable ou temporaire mais également un programme d’habitat-services dans la ville d’Angers. Grâce à une permanence de sécurité 24h/24 et 7j/7, 12 personnes en situation de grande dépendance peuvent ainsi vivre dans leurs appartements loués directement auprès du bailleur social.

 

Le chien d’assistance pour les personnes à mobilité réduite

Selon la pathologie et son évolution, la mobilité des membres peut être gravement affectée, réduisant significativement l’autonomie des malades dans les gestes du quotidien.

Pour compenser cette atteinte, l’association Handi’Chiens s’est donnée pour mission d’éduquer des chiens d’assistance aux personnes à mobilité réduite. Éduqués pendant deux ans, les chiens d’assistance répondent à plus de 50 commandes, telles que ramasser un objet ou aboyer lorsque son maître est en danger.

 

Publié le : 24/11/2017