Nous contacter

Des experts vous soutiennent, répondent à vos questions et vous orientent.

Maladies neuromusculaires
0 800 35 36 37 (numéro vert)

Vous pouvez aussi nous contacter ici

Maladies rares
01 56 53 81 36
www.maladiesraresinfo.org

Maladies rares et médicaments orphelins www.orphanet.fr

Des aides techniques de compensation du membre supérieur

Compenser le manque de force des bras, des épaules et/ou des mains

Des solutions techniques pour faciliter les gestes du quotidien en cas de faiblesse musculaire des membres supérieurs

La perte de mobilité des bras, des épaules et/ou des mains empêche la réalisation de nombreux gestes et limite l’autonomie au quotidien. Le fait de boire, manger, aller aux toilettes, s’habiller, prendre soin de soi, écrire, jouer, se déplacer… peut représenter une difficulté lorsque les membres supérieurs manquent de force ou sont enraidis par des rétractions des muscles et des tendons.

Des gestes du quotidien difficiles

La faiblesse des muscles des épaules entraine des difficultés pour soulever les bras en hauteur : attraper des objets dans un placard en hauteur, se brosser les cheveux… Celle des bras entraine des difficultés pour ramener la main vers soi, ou pour soulever un objet : soulever sa fourchette ou son verre pour manger ou boire, prendre un médicament, se maquiller, se raser, ajuster ses lunettes, se gratter le nez…
La faiblesse des mains et des doigts diminue la capacité à tenir des objets et à les manipuler, en particulier lorsque des gestes fins sont nécessaires… : tenir un crayon, écrire, attraper un petit objet...

Les aides techniques de compensation du membre supérieur

  • Aides aux mouvements des bras : compensation du bras

Le principe de ces aides techniques est de soutenir l’avant-bras au moyen d’une gouttière ou d’un harnais pour, en le déchargeant de son poids, faciliter les mouvements du bras et soulager les épaules et le dos.

Elles s’adressent aux personnes ayant une force insuffisante des épaules et/ou des bras, et/ou dont la force musculaire s’épuise vite.

Différents produits sont proposées par les fabricants à des prix variés.
- Certains permettent d’effectuer des mouvements horizontaux, ou obliques, utiles notamment pour la prise de repas, d’autres facilitent les mouvements dans plusieurs directions de l’espace propices à la réalisation de nombreuses activités manuelles quotidiennes.
- Les modèles mécaniques accompagnent les mouvements qui sont intitiés par la personne.
- Les modèles électriques permettent, grâce à une télécommande manipulée par l’utilisateur, de placer ou de déplacer le bras là où on le souhaite.

Supports de bras pour permettre des activités manuelles

ARMON EDERO et ARMON PURA sont deux supports mécaniques. EDERO se fixe sur une table ou un plan de travail uniquement et PURA est compatible avec un fauteuil roulant électrique, en version gauche ou droite.
GOWING  est un support de bras mécanique qui se fixe sur le fauteuil roulant ou sur une chaise. L’utilisateur enclenche le mouvement.
BALANCER est un support de bras à suspension qui se fixe à l’arrière du fauteuil ou sur une table, et permet de maintenir les bras suspendus à hauteur voulue pour réaliser les activités.
DOWING et iFLOAT sont des supports de bras articulés mécaniques qui se fixent sur une table/ou un plan de travail et aident au mouvement du bras.
JAMIE  est un support d’avant-bras à fixer sur la table pour l’aide au repas, qui permet uniquement des mouvements horizontaux.
MOBILITY ARM est un support de bras mécanique dont le pivot se trouve au-dessus de l’épaule. Il assiste les mouvements horizontaux et verticaux du bras.
SLING est un support de bras à suspension basée sur un jeu de contrepoids : en mettant le bras de l’utilisateur en apesanteur complète, il en facilite les mouvements.
TOP/HELP est un support de bras mécanique et dynamique d’assistance du mouvement qui peut s’installer sur un fauteuil roulant ou sur une table.
WREX est constitué d’un exosquelette léger, reproduisant l’anatomie humaine. Il permet de produire des mouvements de grande amplitude dans les activités quotidiennes.
ARMON AYURA et ARMON ELEMENTO sont des modèles électriques, existant en version enfant et adulte. Ils se fixent sur un fauteuil roulant électrique et permettent des mouvements de grande amplitude dans toutes les directions.

Appareils ou supports d’aide aux repas

BESTIC et NEATER EATER sont des robots d'aide aux repas qui effectuent eux-mêmes les mouvements nécessaires pour porter les aliments de l’assiette à la bouche.
iEAT et NELSON  sont des dispositifs mécaniques qui aident à coordonner ses mouvements lors des repas, soit en les freinant, soit en n’offrant aucune résistance dans les mouvements de l’assiette à la bouche.

  • Aides à la préhension : compensation de la main

Ces aides permettent de faciliter l’accès à l’objet et sa préhension lorsque la force des mains et/ou des doigts est insuffisante.                     

Gant de préhension Carbonhand : ce gant bionique permet d’augmenter la force de préhension proportionnellement à celle appliquée par l’utilisateur.
Pince motorisée E3  : cette pince motorisée reproduit le mouvement des doigts pour les personnes ayant une faible préhension.   
Pince motorisée XHAND : cette pince articulée facilite la saisie des objets et leur manipulation.

  • Bras de préhension motorisés : compensation du membre supérieur, bras et main

Ces aides techniques motorisées issues de la robotique sont des produits entièrement articulés, qui, commandés par l’utilisateur, réalisent les mouvements à sa place.

Ils sont munis d’une pince de préhension qui permet d’attraper les objets et de les déplacer auprès de l’utilisateur. Ils s’utilisent fixés sur un fauteuil roulant électrique. Il existe trois modèles vendus en France.
Bras motorisés JACO   
Bras de préhension motorisé iARM

Compenser sans attendre les difficultés des membres supérieurs

Des solutions de compensation permettent de maintenir son autonomie lorsque l’atteinte des membres supérieurs (épaule, bras et/ou mains) entraine des difficultés motrices.
Il est possible d’associer plusieurs solutions, pour répondre plus finement aux besoins : s’équiper d’aides techniques de compensation du membre supérieur, aménager l’environnement pour améliorer l’ergonomie des lieux, adapter son fauteuil roulant électrique pour gagner en mobilité, mettre en place une prestation aide humaine pour faciliter les gestes…
Réfléchir à ces solutions de compensation doit se faire sans attendre d’être en grande difficulté.
Une analyse précise des besoins et la recherche de solutions adaptées nécessitent le recours à des de professionnels (à la consultation spécialisée, médecin MPR, ergothérapeute…) et peuvent être facilités par un accompagnement par votre Référent parcours de santé de l’AFM-Téléthon.

 

Demander conseil et aide auprès des Services Régionaux de l’AFM-Téléthon et des Centres d’Information et de Conseil sur les Aides Techniques CICAT.

Publié le : 09/11/2017

Des repères pour mieux gérer la maladie au quotidien

 

Les avancées de la recherche dans les maladies