Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

La caravane du Nord

Trois caravanes sillonneront le pays pendant les 30 heures d'émission. Zoom sur le Nord.
A bord d’un taxi anglais, Damien Thévenot partira de Calais, pour rejoindre Boulogne sur Mer, puis Le Portel, Etaples sur Mer, et Saint Riquier.

Boulogne-sur-Mer

 

 

Une situation géographique incontournable place Boulogne-Sur-Mer au cœur de l’Europe. A proximité, des grandes capitales européennes, Paris, Londres et Bruxelles.
Au cœur de la Côte d'Opale et du Boulonnais, région aux paysages époustouflants Boulogne-sur-Mer étonne et séduit qui ne la connaît pas…

De la ville fortifiée, à la Basilique Notre-Dame en passant par les Remparts qui abritent le Beffroi classé à l’UNESCO, Boulogne-Sur-Mer possède un riche patrimoine de 2000 ans d’Histoire. Des témoins de pierre qui lui procure le prestigieux label de Ville d’Art et d’Histoire.

Boulogne-Sur-Mer, une ville où la mer détient une place toute particulière. Premier port de pêche français, il est le poumon économique du Boulonnais. Mais la ville ne s’arrête pas là, 1er centre européen de transformation des produits de la mer, leader national dans le domaine halieutique et aquatique avec le Pôle de compétitivité ainsi qu’un port de plaisance.
Le centre National de la Mer, Nausicaà, affirme un peu plus la maritimité de Boulogne-Sur-Mer, une formule à succès alliant loisir et pédagogie, qui attire plus de 600 000 visiteurs par an.
 Une ville vivante et attractive, rythmée par les festivités et les grands événements qu’elle accueille tout au long de l’année.
Considérée comme la capitale de la Côte d’Opale,  Boulogne-Sur-Mer par ses nombreux atouts est la première destination touristique du Nord pas de Calais.

En savoir plus :

Découvrir le programme du Téléthon 2013 à Boulogne-sur-Mer

Calais

 

 

Calais, ville portuaire de 80 000 habitants, dispose d’une situation géographique privilégiée en relation directe et rapide avec Paris, Londres et l’Europe du Nord-Ouest.
Sa plage de sable fin de plus d’un kilomètre en fait un lieu de villégiature permettant diverses activités nautiques ainsi que de vivifiantes promenades au bord des vagues ou le long de la digue.

A proximité le Musée des Beaux Arts, rue Richelieu, a été construit en 1966. Il rassemble des documents sur l’histoire locale, l’art contemporain, des dessins, aquarelles, sculptures ...
Située dans le quartier Saint-Pierre, cœur historique de la dentelle de Calais, la Cité internationale de la dentelle et de la mode trouve son écrin dans une authentique manufacture collective typique des années 1870.
Ce nouvel équipement culturel et touristique célèbre la dentelle mécanique et tous ceux qui ont contribué à en faire la renommée.
Puis l’incontournable et majestueux Hôtel de Ville, de style renaissance flamande avec son beffroi qui culmine à 75 m et trône au point de jonction entre les villes de Calais et Saint Pierre réunies en 1885.
En face, le bronze de Rodin " Les Six Bourgeois", rappelle un épisode douloureux de l’histoire calaisienne. Réduite à la famine par le siège d’Edouard III d’Angleterre, la Cité doit se rendre le 4 août 1347. Six notables, pieds nus, la corde au cou, se dévouent pour apporter les clés de la ville aux assiégeants.
Rasé pendant la guerre, Calais Calais-Nord quartier de gastronomie retrouve de son éclat. Réaménagé, il propose une place d’Armes digne de ce nom. Place de fêtes et de rencontre, ce nouveau lieu « vivant et dynamique » de Calais peut compter sur l’appui féerique de ses fontaines du célèbre Jean Marc Llorca. Un spectacle permanent d’eau et de lumières.

Au côté de la Tour du Guet, plus ancien vestige de la ville, le monument Charles De Gaulle et Yvonne Vendroux. Cette statue de Bronze de 2m40 rend hommage à une belle histoire d’amour. Calais s’inscrit ainsi dans le circuit national de l’hommage au Général de Gaulle, en se démarquant par sa volonté d’honorer un aspect plus personnel de sa vie.

La fin des travaux de l’Eglise Notre-Dame... 69 ans après sa destruction, Notre-Dame de Calais unique en Europe grâce à son style. Un retable de 17 m en albâtre et en marbre, des grilles parées d’or, un clocher intérieur… De conquêtes en reconquêtes, du mariage de l’illustre général de Gaulle, aux tristes cérémonies telles que celle du Pluviôse…Notre-Dame est le témoin du patrimoine calaisien.

En savoir plus :

Decouvrir la ville de Calais en vidéos :

Découvrir le programme du Téléthon 2013 à Calais

Le Portel

 

 

Nichée au coeur de la Côte d’Opale dans le Pas-de-Calais, Le Portel est une station balnéaire animée toute l’année. Sa plage de sable fin d’un kilomètre et demi, son parc de la falaise, son cap d’Alprech et ses spécialités culinaires constituent les atouts majeurs de cette commune. Ville maritime construite sur l’héritage des activités d’un village de pêcheur, Le Portel puise son dynamisme et sa richesse culturelle dans le creuset de plus de cent cinquante ans d’histoire maritime locale. A la fois ville d’histoire et de traditions, Le Portel n’est pas sans conjuguer une certaine modernité qui lui donne confiance en son avenir. Ville aux trois forts (Fort de l’Heurt, Fort de Couppes, Fort d’Alprech), le patrimoine vestige des camps Napoléonniens, réhausse d’une touche historique majeure les charmes coquets du bord de mer. Frappée en 1943 par les bombardements, la ville fut détruite à 90 % et a dû se reconstruire petit à petit.

La saison est marquée par l’accueil de plus de 8 000 plagistes par jour portant ainsi la fréquentation quotidienne de la commune au double de la taille de sa population. Le commerce local, offre une large gamme de restaurants. Un camping, des hôtels, une structure municipale d’hébergement d’enfants venus en classe de mer, complètent l’offre touristique proposée par les logements estivaux chez l’habitant, confirmant ainsi capacité et tradition d’accueil de la commune.
Les habitants, les Porteloises et les Portelois, s’attachent à faire vivre et découvrir leur patrimoine maritime et historique. Rassemblés en de nombreuses associations, ils animent la ville, se plaisent à organiser tournois sportifs ou fêtes locales, à donner de leur temps pour faire avancer la recherche. Fervents fidèles du Téléthon, Patrick Mariette, coordinateur local, sait qu’il peut compter sur les Portelois d’année en année pour récolter le maximum de dons. Depuis 1997, notre ville a donné au Téléthon la somme de 660 620,75 €. Le Téléthon est une fête à part entière sur notre commune.

En savoir plus :

- la page facebook / Mairie de Le Portel
- le site internet : www.ville-leportel.fr
- la webradio : www.radio-leportel.fr
- le blog : http://comleportel.canalblog.com/
 
Découvrir la ville du Portel en vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=54CURQLJ45o

Décourvrir le programme du Téléthon 2013 dans la ville du Portel.

Etaples-sur-Mer

 

 

Principal port des flottes du Nord sous Philippe Auguste, Etaples sur Mer, cité du Pas-de-Calais situé en Côte d’Opale, fut au cœur de la Guerre de Cent Ans en étant incendiée et assiégée à de nombreuses reprises. Le château, aujourd’hui disparu, fut le théâtre de la fameuse rencontre du Camp du Drap d’Or entre François Ier et Henri VIII d’Angleterre. Les deux guerres mondiales n’épargnèrent pas Etaples, décoré de la Croix de Guerre en 1920 et 1949.
Etaples fut un important port de pêche au début du XXème siècle. Une centaine de bateaux de pêche côtière y accostaient. Aujourd’hui la plupart des bateaux de pêche étaplois sont basés au port de Boulogne. Situé dans l’ancienne halle aux poissons construite en 1874, le Musée de la Marine d’Etaples témoigne de ce passé sur plus de 600 m² d’exposition.
Le musée Quentovic, du nom du grand port, implanté dans l’estuaire de la Canche, qui fut le principal emporium (place de commerce) du royaume mérovingien de Neustrie, puis de l’Empire carolingien entre les VIe et Xe siècles ap. J.-C, constitue un centre de ressources sur la Géologie et l’Archéologie des temps préhistoriques et sur l'Histoire ancienne autour du détroit du Pas-de-Calais.
La Ville d’Etaples constitue un fleuron de la pêche artisanale compte près de 400 marins, qui, chaque semaine, partent au large pour ramener turbots, roussettes ou autres crustacés pêchés en Manche et Mer du Nord. Aujourd’hui  en pleine mutation, la pêche moderne représente pourtant un poids considérable dans la conjoncture de la Ville d’Etaples-sur-mer. A quoi ressemble le quotidien de ces marins professionnels qui passent plus de temps en mer qu’en famille ? Quels sont les enjeux qui pèsent sur leur métier? Comment vit un équipage à bord d’un chalutier ? Quelles sont les espèces pêchées par les marins-pêcheurs ?
Maréis, le centre de découverte de la pêche en mer a ouvert ses portes en 2002, dans l'ancienne corderie dite «l'Usine Saint-Frères». Un guide (issu du milieu maritime) emmène les visiteurs découvrir la vie des marins pêcheurs étaplois (les techniques de pêche ; l'apprentissage du métier à l'école des mousses ; la construction, l'achat et le financement d'un chalutier ; la traçabilité du poisson et la débarque sur le quai Loubet…) et les fonds marins de Manche et mer du Nord (aquariums géants pleine mer et épave, bassin tactile, espace nursery…).
Un charpentier de marine fait visiter le chantier de construction navale traditionnelle sur rendez-vous et en explique le fonctionnement. De nombreux vieux bateaux en bois qui font partie du patrimoine maritime de la Côte d'Opale y sont en réparation, notamment des flobarts. De nouvelles embarcations sont aussi construites de manière traditionnelle. Il y a aussi une partie musée où l'on expose de vieux navires restaurés, comme le «Charles de Foucauld», fabriqué au chantier dans les années soixante et aujourd'hui classé monument historique. Un lieu passionnant pour tous ceux qui s'intéressent au patrimoine culturel et maritime.

Découvrir le programme du Téléthon 2013 à Etaples-sur-Mer

Saint Riquier

  

Bourgade attrayante traversée par la rivière Scardon, Saint-Riquier est le lieu de passage privilégié des touristes qui se dirigent vers la Baie de Somme ou la Côte d’Opale. Son riche patrimoine incite les visiteurs à s’arrêter pour découvrir les merveilles de la cité :
- L’église abbatiale avec sa façade de style gothique flamboyant.
- La salle du Trésor et ses splendides peintures murales de 1528 dont  « Le Dit des Trois Morts et des Trois Vifs » et «  la translation des reliques de Saint-Riquier par Hugues Capet».
- L’imposante abbaye royale qui abrite le Centre Culturel de Rencontre.
- Le beffroi, construit en 1283 à l’endroit actuel, incendié en 1475, reconstruit et terminé en 1528. Ce symbole des libertés communales est classé au patrimoine mondial de l’Unesco.
- L’Hôtel-Dieu et son cloître dont les origines remontent au 12ème  siècle avec sa chapelle décorée par le baron Pfaffenhoffen, sa chambre des malades et son apothicairerie.
- La maison dite « de Napoléon », hommage du soldat Petit.
Chaque année en juillet, un festival de musique classique accueille des orchestres de renommée internationale qui attire la foule des mélomanes et donne une résonance particulière à l’abbatiale.
En flânant à la découverte des rues, les amateurs de balades se laisseront entraîner vers la « Traverse du Ponthieu », piste de randonnées pédestres, équestres ou cyclistes, qui permet de voir Saint- Riquier d’un autre œil.
Le circuit « des Tours et des Fossés », la promenade «  de Bessac au Brûsle », ou le parcours de « Drugy à Saint- Mauguille » séduiront les randonneurs qui auront choisi de séjourner dans notre cité de Centule ou ses environs.
     
                                                                                                                                                                                                


 

Publié le : 29/11/2013