Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Témoignages de donateurs

Une sélection de témoignages de la mosaïque des donateurs
L'élan de générosité est sur le terrain, au téléphone et aussi sur le net ! Retrouvez une sélection de témoignages touchants, émouvants, motivants déposés
  Et tous les témoignages directement sur la mosaïque !    
     
Tom B, Ingre (45)  
Depuis tout petit, je suis le téléthon, étant né sans maladies avec toutes mes libertés je me doit d'aider les enfants qui n'ont jamais pu courir, marcher, voir, parler.. Aujourd'hui, les chercheurs font des avancées extraordinaires grâce aux dons. Alors, aujourd'hui, il faut continuer les dons c'est pour cela que je témoigne ici pour motiver encore plus les gens de donner au 3637 ou téléthon.fr Pensez qu'on a la chance de vivre sans maladies rares et que des familles ne connaissent ni le diagnostic ni l'avenir de leur enfant.. LE MOINDRE EUROS COMPTE! ON COMPTE SUR VOUS! Tom
Perrine L, Prehacq (79)  
Personnellement je suis étudiante en 3ème année d'ergothérapie, mon quotidien c'est aider et trouver des solutions afin que chaque personne en situation de handicap devienne ou redevienne autonome et indépendant. Chaque année le Téléthon est un réel rendez-vous pour tous les étudiants en ergothérapie de France. Nous nous mobilisons partout pour récolter le plus de dons possible. Et tous ça pour vous, pour que la recherche avance et parce que ça nous tient à coeur ! Le Téléthon c'est une action fantastique et une grande force !
Marie, Lyon (69)  
J'avais 8 ans quand j'ai découvert le Téléthon... 27 ans plus tard, je suis devenue chercheur et je mesure encore plus l'importance de cette association dans le fonctionnement de la recherche française mais également dans le quotidien des malades... Continuez à faire briller l'espoir, 3637 !
Noëllie, Pessac (33)  
J'ai 20 ans, 10€ c'est peut-être peu, mais si tout le monde fait comme moi, ça peut vite monter ! Pour tous ces malades, les petits comme les grands, qui ont droit à une aussi bonne vie que la notre, et surtout pour mon cousin, et ma cousine.
Léo, Lille (59)  
Ce n'est pas forcément évident de s'engager dans le combat contre la maladie lorsqu'on n'est pas concernés de près. Un don c'est un acte citoyen, peu importe sa valeur. Un grand bravo aux bénévoles et courage aux malades ainsi qu'à leurs proches.
Eleonore, saint jean les deux jumeaux (77)  
Notre petite Maé a une myopathie non étiquetée pour l'instant . Elle veut donner 4 euros pour aider son docteur, chaque euro compte alors donnez... Même un peu.
Stéphan, Saint-Anastasie (30)  
Je suis directement concerné par le téléthon par le biais de ma maladie une myopathie de Becker. Je n'ai qu'une seule chose à dire merci à vous qui avez fait un don et à tous ceux qui en feront un !!! Vous n'imaginez pas le courage que vous nous donnez !!!!
Gilles R, Abbeville (80)   
je suis heureux que l'afm soit toujours  là, et j'en suis ravis pour tout ses enfants qui attendent l'espoir un jour de guérir, si tout le monde donnait simplement qu'un euro cela représenterait des millions d'euro pour l'afm, courage à tout ses enfants malades et aux parents , avec cette année le parrain comme  Patrick Bruel  l'Arc en  ciel va nous faire exploser tous les pronostiques. Bon courage à tous.
Sarah L, Toulouse (31)  
Je suis étudiante alors j'ai donné ce que je peux mais faites tous ainsi, un geste, aussi modeste ou important soit-il, sera toujours employé de façon juste avec l'AFM. Pour mon frère atteint de myopathie, pour tous les autres enfants en souffrant mais aussi d'autres maladies rares, donnez au Téléthon. Les recherches que nous finançons aujourd'hui serviront à guérir d'autres maladies demain, comme Alzheimer ou la dégénérescence maculaire. En donnant aujourd'hui vous aidez des milliers d'enfants mais aussi des millions de personnes demain.
Jennifer Château Gontier (53)  
En 2010, j'ai perdu mon fils Justin 3 jours après sa naissance. Après analyse les médecins ont pronostiqués une myopathie myotubulaire... Ce fut une période très difficile. Depuis j'ai eu un petit garçon, Raphae,l en pleine forme et c'est grâce au suivi génétique que cela est possible... Bon courage aux familles et bon Téléthon !
Boris et Aurélie - Vincennes (94)  
Tout le monde doit se sentir concerné, la maladie n'arrive pas qu'aux autres. Elle s'est invitée dans notre foyer, notre fils Killian, 5 ans, a été diagnostiqué cet été de la Myopathie de Duchenne. Nous remercions tous les donateurs et les bénévoles pour leur élan de générosité et leur participation active à cette grande manifestation qu'est le Téléthon. Boris et Aurélie
Virginie, Notre Dame de Gravenchon (76)  
Depuis longtemps, je participe au Téléthon, soit en faisant des dons, des actions ou autres. Depuis 3 ans, j'ai appris que ma fille et moi -même étions atteintes d'une maladie génétique orpheline, ce qui renforce ma conviction qu'il faut donner au Téléthon pour faire avancer la recherche : beaucoup d'enfants comptent sur nous.
 Aurelien, Lorgues (83)  
   Je suis un homme de 21 ans en bonne santé, mais des milliers d'enfants, et d'adultes ne le sont pas, alors je donne un peu du peu d'argents que j'ai. Ces enfants sont beaucoup plus courageux que certains, et ils sont un exemple pour les autres, je donne depuis des années déjà mais par petite somme. Cette année j'ai décidé de donner un peu plus. Cette année, dans ma ville, on a perdu un enfant avec une maladie génétique, on avait fait des rendez-vous caritatifs mais rien n'y a fait, il n'y avait pas assez d'argent récolté, alors j'ai décidé de vraiment donner plus à ces enfants.
Christiane, Flers (61)    
Un GRAND MERCI AU THELETHON !!! En mémoire et en hommage à mes 4 frères et à mon fils disparus de la Myopathie de Duchenne... Décédés dans de terribles souffrances physiques et psychologiques. Ils se sont battus jusqu'à leur dernier souffle. Je m'inspire toujours de leur combat, de leur courage et de leurs forces. Ils m'ont transmis l'espoir pour les générations à venir grâce au Téléthon et pour continuer le chemin de ma vie face à la maladie... Soyons unis dans le partage, le don et l'amour pour que des vies soient sauvées mêlées d'une meilleure humanité...
Ahmed, Vitry-sur-Seine (94)  
Penser aux autres c'est aussi penser à soi. On ne peut pas être heureux seul mais ensemble on peut se battre pour l'être tous. 
Nathalie, Cannes La Bocca  
Je ne possède pas grand chose, mais tous les ans, j'aime apporter mon grain de sable pour la recherche, pour les enfants, les familles, pour l'espoir tout simplement, et j'aime à penser que nous sommes nombreux à le faire, avec nos petits moyens, parce que c'est ensemble que l'on doit mener ce genre de combat. Merci à tous les malades pour leur courage et leur sourire, merci à tous les volontaires qui les aident. Merci à tous pour cette solidarité.
Isabelle Burnichon, Courbevoie (92)  
Après que le papa de mon fils ai été diagnostiqué d'une maladie rare... et cherchant des informations sur cette pathologie... Je me suis trouvée à l'accueil de l'AFM... où j'ai été accueillie par le Bernard Barataud lui même qui passait par là... après lui avoir raconté mon histoire et quelques coups de fils... je suis repartie avec un rendez vous à Cochin pour le père de mon fils... où il a pu rentrer dans un protocole d'accord pour un essai... Je suis revenue voir Bernard Barataud pour lui demander comment je pouvais le remercier... Il m'a juste dit : Tu veux me remercier... Alors engage toi à nos cotés et fais de notre combat le tien... Je suis rentrée dans l'équipe de coordination de l'Essonne, où j'habitais, en 1998... Et à ce jour je suis toujours bénévole à l'AFM... Bernard Barataud a su me communiquer le feu sacré... Ne jamais baisser les bras quand on a la mort aux trousses !!!... Aujourd'hui étant moi même diagnostiquée d'une pathologie orpheline... mon combat est loin d'être terminé et plus que jamais prête pour de nouveaux défis !!!...
Juliana C, Saint-Louis (68)  
Désolée de ne pouvoir faire plus, mais je ne travaille pas en ce moment. Je donne chaque année depuis 26 ans et j'espère qu'un jour je ne donnerai plus car ça voudra dire que le combat est enfin fini!!! mais comptez sur moi jusque là. Bon courage à tous !!!!
Chantal D, Livry Gargan (93)  
Mes enfants et petits enfants ont l'immense chance d'être en bonne santé. Je fais un don chaque année pour le Téléthon, pour ces enfants qui ont été privés de cette chance, pour leurs parents qui luttent à chaque instant pour leur VIE. Chaque année cela me ramène à la réalité essentielle : la santé est un bien inestimable et je me dois d''apporter ma contribution. Un tout petit effort pour une grande cause, ce n'est que du bonheur pour moi.
Jules, Lehon (22)  
Merci à tous pour vos dons et l'AFM car j'ai pu être aidé pour l'achat de l'adaptation de mon fauteuil de foot fauteuil. Le foot fauteuil apporte du plaisir et du lien social (on existe!)  Merci, merci, merci !
Cloé G, Saint-Maximin (93)  
Je suis atteinte depuis ma naissance d'une dystonie myoclonique DYT11. Grâce à vos dons, j'ai pu bénéficier d'un diagnostic en 2009 et d'une neuro-stimulation ! A ce jour, (29 ans) j'ai tenu mon premier verre en 2010 ! J'ai pu passer le permis, reprendre des études et prochainement travailler. Merci pour vos dons, et de votre générosité !
Virginie C, Marcq en Baroeul (59)  
Merci à tous ceux qui donnent. Vous ne pouvez pas savoir à quel point c'est important pour nous malades. Ce week end nous donne chaud au cœur grâce à cette générosité. Je vous adore.
Valérie, Roubaix (59)  
Je vous soutiens depuis 17 ans , année ou j ai découvert que ma Camille était atteinte du syndrome de Rett . Cette année, je viens de faire mon don sur internet avec les larmes aux yeux car ma chérie est morte il y a deux mois, elle venait d' avoir 18 ans et c'est depuis une souffrance de tout instant. Bon courage à tous  !
Sylvie G, Redon (35)  
Je suis maman de quatre enfants et je participe très modestement au Téléthon. Cette année, je trouve que l'équipe du téléthon est très dynamique et très joyeuse, cela fait beaucoup de bien ! J'admire le courage de ces enfants qui traversent au quotidien le monde médical et la douleur dans leur corps, et bravo aux parents !
Sabine V, Saint-Pathus (77)  
Cette année encore je vous soutiens, malgré la crise... J'espère que  ce don infime soit-il profitera aux accompagnants et aux enfants malades quelque soit leur maladie, orpheline ou pas. J'ai deux enfants en pleine santé mais cela peut arriver à tout le monde.
Feriel K, Courbevoie (92)  
Bonjour à tous! Je suis une jeune fille atteinte de la Myopathie de Duchenne. Je fais un don au Téléthon chaque année. Le Téléthon est ma lueur d'espoir, ça m'aide à être plus forte. Je fais ce don pour toutes les personnes du monde atteintes de maladies rares. Et pour aider les chercheurs dans leurs recherches. Le combat continue, il faut garder espoir et vivre au jour le jour (CARPEDIEM). Je voudrai remercier tout les donateurs, les chercheurs et la présidente de l'AFM. Vous faites du bon et du beau boulot. 36 37 le plus beau des numéros!
Jacques L, Soisy-sur-Seine (91)  
26 ans de bonheur au service des autres ! Quand on a commencé, avec mes amis du Lions, on ne savait pas où l'on allait ! Et maintenant, c'est ma fille qui prend le relais, et tous nos copains, jeunes ou moins ! Bravo à BARATAUD, SPIERO, BOIRON, MIGNON, et toutes et tous qui nous avez accompagné en Essonne ! Merci aux chercheurs et aux élus, et SAUVONS nos MALADES !
Julien G, Marseille (13)  

Depuis 25 ans j'entretiens l'espoir du Téléthon par des dons et suis admiratif du chemin parcouru, tant par la Recherche que par la perception dans la population des handicapés. On voit le bout du tunnel. De là haut où je suis depuis 12 ans, je demande à mon papa de me représenter auprès de l'AFM.
Adrien B, Coueron (44)  

Je suis atteint du  X fragile. Sans l'argent du telethon, le professeur Mandel n'aurait pu trouver le gène de cette maladie. Merci le Téléthon.

Jennifer M, Château-Chinon (58)  
Bonjour à tous, je m'appelle Jennifer Mallet (19 ans) de Château-Chinon (58). Je suis Sapeur Pompier. Je viens de faire un don au Téléthon. J'ai mon frère Christopher qui va avoir 17 ans au mois de Janvier qui est atteint de la Myopathie de Duchêne de Boulogne, donc je sais ce que c'est d'être concernée par la maladie. Je vous invite tous à faire le 36.37 pour guérir tous ces enfants (dont mon frère) et j'espère qu'un jour mon frère pourra monter sur le plateau du Téléthon. Merci a vous tous et des Bisous a Patrick Bruel , Nagui , Sophie et toutes l'équipes . Jennifer .
Yann B, Trappes (78)  
Chaque année, je donne pour le Téléthon. L'année dernière malgré de gros problèmes financiers j'avais donné une somme beaucoup moins importante que celle que je donne par habitude. Du coup cette année, pour le Téléthon 2013, je rattrape ça et je donne, en plus de la somme habituelle, ce que je n'ai pas pu donner l'année dernière :-)
Valérie V, Toulouse  (31)  
Je soutiens cette belle aventure depuis sa première édition, en 1987, à l'époque, au côté de mes parents. Aujourd'hui, je suis responsable du soutien à la recherche d'une grande université technologique à Toulouse, j'ai la chance d'avoir une famille, un mari et trois magnifiques filles qui grandissent et s'épanouissent. Pour toutes ces raisons, et parce que cela n'arrive pas qu'aux autres, je continue à soutenir le Téléthon et l'AFM. Bravo pour cet élan pérenne de solidarité et de progrès. Il faut y croire, les chercheurs finiront par trouver des solutions, ensemble on finira par gagner !
Hassiba D, Abu Dhabi  

Même de l' Etranger, nous soutenons l'AFM et sachez que la communauté Francaise se bouge à Abu Dhabu (UAE), On est avec vous.
Jean-François G, Orly (94)  
Qu'il est formidable d'avoir la possiblité de pouvoir être co-actionnaire de la recherche française. Dans une démocratie, c'est le peuple qui gouverne. Et participer au Téléthon, c'est participer au bien de tous. Ca fait des années qu'on participe financièrement, et nous avons des chercheurs français qui, fruit de l'excellence de l'université française, sont plus préoccupés de trouver ce qui permettra de sauver nos futurs générations que de chercher une fuite fiscale. Les réussites de la thérapie génique ne profitent pas qu'aux maladies orphelines. Je suis persuadé que les succès pourront s'étendre à d'autres luttes. Et je pense aussi aux recherches contre le VIH. Alors, je serais là l'année prochaine, et puis l'année d'après, et puis encore... au fait, une idée, si des artistes enregistraient chacun un titre téléchargeable sur un célèbre site spécial Telethon (lié à une marque à la pomme), pour quelques centimes ça pourrait faire quelques dons supplémentaires. Bravo aux chercheurs, bravo aux bénévoles. Je finirais en paraphrasant François Feildman "Tout le monde debout... la bas au fond" ciao
Publié le : 07/12/2013