Nous contacter

Des experts vous soutiennent, répondent à vos questions et vous orientent.

Maladies neuromusculaires
0 800 35 36 37 (numéro vert)

Vous pouvez aussi nous contacter ici

Maladies rares
01 56 53 81 36
www.maladiesraresinfo.org

Maladies rares et médicaments orphelins www.orphanet.fr

Essai SUNFISH dans l’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1

Un essai clinique international en cours en France

Évaluer la sécurité d’utilisation et l’efficacité de différentes doses de RO7034067 (ou RG7916) dans la SMA de type 2 et 3.

Démarré en octobre 2016, cet essai international de phase II, randomisé, en double aveugle, contre placebo, est en cours de recrutement.

Objectif de l'essai

L'objectif de cet essai est d’évaluer la sécurité d’utilisation, la tolérance, le devenir dans l'organisme (pharmacocinétique) et l’efficacité de différentes doses de RO7034067 (ou RG7916) chez 186 personnes atteintes d’amyotrophie spinale proximale liée au gène SMN1 (SMA) de type 2 et 3, âgées de 2 à 25 ans.

Préalable à cet essai

Le RO7034067 (ou RG7916) est un composé qui module la maturation (épissage) de l’ARN messager de SMN2 dans le but de réintégrer l’exon 7 manquant. La réintégration de cet exon 7 permet alors la synthèse de la protéine SMN manquante dans la SMA.
 
Le RO7034067, évalué aux Pays-Bas dans un essai de phase I chez des volontaires sains âgés de 18 à 45 ans, a été bien toléré.

Qui est concerné ?

• Les personnes atteintes d’amyotrophie spinale proximale liée à SMN1 (SMA) de type 2 ou 3, âgées de 2 à 25 ans,
pour la première partie de l’essai d’une durée du 3 mois : ambulantes ou non ambulantes
pour la deuxième partie de l’essai d’une durée du 2 ans : non ambulantes

Comment se déroule l'essai ?

Cet essai comporte 2 parties successives, la première d’une durée de 3 mois pour évaluer la tolérance et trouver la dose optimale et la deuxième d’une durée de 2 ans pour tester l’efficacité de la dose optimale sélectionnée à l’issue de la première partie.
Pour les patients de la première partie : le RO7034067 ou le placebo est administré par voie orale 1 fois/jour pendant 3 mois. Le protocole comporte 7 visites sur site (la visite d’inclusion puis J-1 avant la première prise, puis J1, J7, J14, J28, J56) ; d'autres visites pouvant être programmées à domicile ou sur site. Une fois les 3 mois de traitement terminé, il est proposé à ces patients d’intégrer une étude en ouvert afin de recevoir quotidiennement le RO7034067 (un suivi régulier et plusieurs visites sont également prévus dans cette phase en ouvert).
Pour les patients de la deuxième partie : le RO7034067 ou le placebo est administré par voie orale 1 fois/jour. Le protocole de cet essai dure 2 ans pour chaque patient et comporte 17 visites sur site (la visite d’inclusion puis J-1 avant la première prise, puis J1, J7, J14, J28 (ou 1 mois), J56 (ou 2 mois), J120 (ou 4 mois), J246, J301, J365 (ou 1 an), J427, J490, J546, J609, J672 et J729 (ou 2 ans)). Un suivi à domicile est également prévu. Une 1ère analyse aura lieu lorsque le dernier patient recevant le traitement aura atteint 12 mois de traitement. Après cette analyse, les patients sous placebo se verront proposés de recevoir le RO7034067 pour le reste du protocole. Ainsi, la durée sous placebo pourra varier selon les patients et la durée d’inclusion.

En savoir plus sur les essais cliniques

Où l'essai a-t-il lieu ?

•    C'est un essai qui se déroule dans un premier temps dans un centre en France (Institut I-Motion à l’hôpital Trousseau, Paris). D’autres centres français devraient ouvrir sous réserve des autorisations réglementaires.
•    L’investigateur principal du centre parisien est le Dr Laurent Servais (Institut I-Motion à l’hôpital Trousseau, Paris).
•    Promoteur de l'essai : Hoffmann-La Roche

Où peut-on se renseigner sur cet essai ?

•    Auprès de votre Consultation spécialisée dans les maladies neuromusculaires
•    Auprès du Service régional AFM-Téléthon de votre région
•    Sur le site internet ClinicalTrials.gov : NCT02908685 (en anglais)


En savoir plus sur les autres études cliniques en cours en France et sur la recherche dans l'amyotrophie spinale proximale liée au gène SMN1

Publié le : 06/03/2017

Les avancées de la recherche dans les maladies

 

Des repères pour mieux gérer la maladie au quotidien