Nous contacter

Des experts vous soutiennent, répondent à vos questions et vous orientent.

Maladies neuromusculaires
0 800 35 36 37 (numéro vert)

Vous pouvez aussi nous contacter ici

Maladies rares
01 56 53 81 36
www.maladiesraresinfo.org

Maladies rares et médicaments orphelins www.orphanet.fr

Étude ClinBio-GNE

Une étude clinique d’histoire naturelle en cours en France dont les premiers résultats sont attendus pour avril 2018.

Trouver des paramètres cliniques et biologiques significatifs pour caractériser l’évolution de la myopathie GNE en prévision de futurs essais thérapeutiques

Le recrutement des participants de cette étude clinique française démarrée en avril 2014, est terminé. La fin de la collecte des données est prévue pour avril 2018.

Objectif de l'étude

  • Dans la perspective de futurs essais thérapeutiques, l'objectif de l’étude ClinBio-GNE est d’identifier les meilleures mesures cliniques et biologiques (Myotools, IRM musculaire, dosages sanguins et urinaires...) et d’en suivre l’évolution sur 3 ans chez 15 personnes, âgées de 18 à 65 ans, atteintes de myopathie GNE (myopathie de type Nonaka, myopathie distale à vacuoles bordées, myopathie à inclusions héréditaire ou h-IBM, myopathie épargnant le quadriceps).
  • L’étude ClinBio-GNE est réalisée, uniquement en France, à l’Institut de Myologie (Paris), en parallèle de l’étude internationale de l’histoire naturelle (GNEM-DMP), qui, elle, se déroule non seulement en France, mais aussi en Bulgarie, au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.

Préalable à cette étude

  • Les myopathies GNE (myopathie de Nonaka, myopathie distale à vacuoles bordées, myopathie à inclusions héréditaire ou h-IBM, myopathie épargnant le quadriceps), souvent sévères et débutant chez de jeunes adultes, ont une évolution progressive et variable sur 10 à 20 ans, voire plus. Elles sont dues à des anomalies dans le gène GNE, qui code une enzyme nécessaire à la synthèse de l’acide sialique.
  • Un programme de suivi de la myopathie GNE (GNEM-DMP), associant une base de données internationale en ligne et une étude clinique prospective de l’histoire naturelle de la myopathie GNE, a été mis en place en mars 2013 à l’initiative du laboratoire pharmaceutique Ultragenyx.

-    La base de données internationale GNEM-DMP a pour but de recenser les patients dans le monde entier et de faire du lien dans la communauté concernée afin de faciliter la mise en place des essais cliniques. En savoir plus.
-    L’étude internationale prospective de l’histoire naturelle GNEM-DMP a pour but de caractériser l’évolution clinique sur 3 ans de la force musculaire et de la fonction motrice chez 200 personnes âgées de 18 à 65 ans et atteintes de myopathie GNE. Cette étude clinique est préliminaire à un essai de phase III de l’acide sialique dans la myopathie GNE mis en place par le laboratoire pharmaceutique Ultragenyx.

  • L’étude ClinBio-GNE vient compléter cette étude internationale GNEM-DMP pour les participants suivis à l’Institut de Myologie.

Qui est concerné ?

  • Des personnes atteintes de myopathie GNE (myopathie de type Nonaka, myopathie distale à vacuoles bordées, myopathie à inclusions héréditaire ou h-IBM, myopathie épargnant le quadriceps), âgées de 18 à 65 ans et dont le diagnostic a été confirmé par des tests génétiques...
  • D'autres critères d'inclusion sont requis pour participer à cet essai. Seuls un entretien avec le médecin investigateur et/ou le bilan de la visite de sélection permettent de déterminer au cas par cas qui peut participer à l'essai.

Comment se déroule l'étude ?

  • Après la 1ère visite d’inclusion, chaque participant est suivi pendant 3 ans, à raison d’une visite par an à l’Institut de Myologie (Paris).
  • Lors de chaque visite, sont réalisées des mesures de fonction motrice (échelle quantitative de mesure MFM), une évaluation de la force musculaire grâce aux outils mis au point à l’Institut de Myologie (Myotools), une IRM musculaire, une évaluation de la qualité de vie par des questionnaires, des dosages urinaire et sanguin sur 24h, à la recherche des biomarqueurs propres à l’évolution de la maladie.

Où l'étude a-t-elle lieu ?

  • C'est une étude qui se déroule en France, à l’Institut de Myologie (Paris).
  • L'investigateur principal de l'essai est le Dr Teresa Gidaro (Centre de références maladies neuromusculaires Paris-Est)
  • Promoteur de l'essai : Institut de Myologie

Où peut-on se renseigner sur cette étude ?

En savoir plus sur les autres études cliniques en cours en France dans la myopathie GNE

Publié le : 03/02/2017

Les avancées de la recherche dans les maladies

 

Des repères pour mieux gérer la maladie au quotidien