Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Essai MESAMI

Publié le 16/02/2015

Un essai soutenu par l'AFM-Téléthon qui évalue la greffe de cellules souches mésenchymateuses dans l'insuffisance cardiaque chronique d’origine ischémique. Cet essai est terminé.

L'essai de thérapie cellulaire

Dix participants ont été inclus dans cet essai de phase I/II en ouvert, démarré en 2009 et terminé fin 2013. 

Objectif de l'essai

L'essai MESAMI, soutenu financièrement par l'AFM-Téléthon, avait pour objectif d'évaluer l'innocuité sur 2 ans d’une injection dans le cœur de cellules souches mésenchymateuses chez 10 personnes présentant une insuffisance cardiaque chronique d'origine ischémique, âgées de plus de 18 ans.

Préalable à cet essai

L’insuffisancecardiaque est l’incapacité du cœur à assurer le débit sanguin nécessaire aux besoins métaboliques et fonctionnels des différents organes en conditions normales. Elle peut être due à une mauvaise irrigation sanguine du cœur, notamment, dans les suites d'un infarctus du myocarde. Les médecins parlent d'insuffisance cardiaque chronique d’origine ischémique.

Lors d'un infarctus du myocarde, le sang n'irrigue plus certaines parties du cœur. Si les traitements mis en route permettent de récupérer un bon apport sanguin au cœur, il peut rester des zones cardiaques définitivement abimées.
L'idée est de faire une thérapie cellulaire en utilisant un certain type de cellules souches, les cellules souches mésenchymateuses présentes dans la moelle osseuse, pour revasculariser ces zones lésées du cœur.

De précédentes études ont montré que les cellules souches mésenchymateuses peuvent stimuler les capacités de réparation du muscle cardiaque.

Qui était concerné ?

  • Des personnes présentant une insuffisance cardiaque sévère d'origine ischémique, âgées de plus de 18 ans, et chez qui l’injection des cellules ne peut pas être réalisée par voie chirurgicale.
  • D'autres critères d'inclusion sont requis pour participer à cet essai. Seul un entretien avec le médecin investigateur et/ou le bilan de la visite de sélection permettent de déterminer au cas par cas qui peut participer à l'essai.

Comment s'est déroulé l'essai ?

  • Des cellules souches mésenchymateuses sont prélevées par ponction de moelle osseuse, puis elles sont injectées dans le cœur (grâce au système NOGA). Chaque participant est suivi pendant 24 mois.
  • Lors du suivi, sont réalisés régulièrement des examens de surveillance cardiologique, mais aussi un test de marche pendant 6 minutes, un questionnaire de qualité de vie...

Où l'essai a-t-il eu lieu ?

Cet un essai s'est déroulé en France (Nantes, Toulouse).

  • L'investigateur principal de l'essai est le Dr. J.Roncalli, CHU Rangueil, Toulouse.
  • Promoteur de l'essai : CHU Toulouse.

Plus d'infos sur l'essai sur le site ClinicalTrials.gov (en anglais)