Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Myopathie de Duchenne : étude d’histoire naturelle

Publié le 04/04/2022

Cette étude de pré-inclusion vise à recueillir les caractéristiques de bases de la maladie afin d'obtenir des données de base sur l’évolution de la maladie de garçons âgés de 5 à 9 ans atteints de dystrophie musculaire de Duchenne.

L'étude d'histoire naturelle / pré-inclusion

Cette étude internationale (France, Royaume-Uni, Israël, Etats-Unis) d’histoire naturelle de la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) est soutenue par l’AFM-Téléthon.Généthon est le promoteur de cette recherche dont le recrutement est en cours. Elle fait partie du programme clinique qui évalue la thérapie génique microdystrophine chez l’enfant atteint de DMD et qui comprend deux étapes : l'étude d'histoire naturelle (sans traitement de thérapie génique) qui est aussi l'étape de pré-inclusion des enfants, puis l'essai clinique de thérapie génique évaluant la microdystrophine.

Objectif de l'étude

Cette étude de pré-inclusion/histoire naturelle a pour but d’obtenir des données de référence (baseline) cliniques, biologiques et d’imagerie par IRM sur l’évolution de la maladie d'au moins 100 garçons atteints de dystrophie musculaire de Duchenne, âgés de 5 à 9 ans, pendant 3 mois à 3 ans.

Elle permettra d'identifier les garçons qui pourraient participer à l'essai de thérapie génique, sous réserve de répondre à ses critères d'inclusion.

Préalable

L’étude d’histoire naturelle est un préalable à l’essai de thérapie génique en préparation évaluant un produit de thérapie génique AAV-microdystrophine (GNT 0004).

Elle fournira des données de base pour les enfants qui participeront ensuite à cet essai. Les enfants inclus dans l’étude d’histoire naturelle seront soumis aux critères d’inclusion de l’essai de thérapie génique AAV-microdystrophine pour savoir s’ils peuvent y participer ou non. Cette inclusion dans l’essai ne sera donc pas systématique.

Le projet de thérapie génique est développé dans le cadre d’un travail collaboratif impliquant des équipes de Généthon, de l’INSERM de Nantes et académiques (université de Londres).

L’administration d’une association AAV-miscrodystrophine chez des chiens malades naturellement atteints de myopathie de Duchenne a permis d’obtenir une ré-expression d’une pseudo  dystrophine dans les muscles de ces chiens traités et une restauration de leur force musculaire avec une stabilisation de certains de leurs symptômes musculaires pendant plus de 2 ans. Ces résultats encourageants ont été publiés en 2017.

Qui est concerné par l'étude ?

Peuvent être inclus dans cette étude d’histoire naturelle de la maladie :

  • Des garçons âgés de 5 à 9 ans atteints de DMD, dont le diagnostic de dystrophie musculaire de Duchenne a été confirmé génétiquement, prenant des corticostéroïdes depuis au moins 3 mois.
  • Ces garçons, pouvant marcher, doivent pouvoir parcourir sans aide une distance d’au moins 350 m en 6 minutes. Leurs capacités motrices et fonctionnelles doivent être suffisantes pour être évaluées par des échelles de mesures de recherche clinique standardisées pour cette tranche d’âge.
  • Des tests préalables seront effectués pour évaluer la possibilité d’être inclus ou non dans l’étude, selon les critères définis par le protocole.

Comment se déroule l'étude ?

Lors de visites au centre investigateur, les participants se prêtent à des examens et des tests fonctionnels standardisés :

  • test de 6 minutes de marche,
  • évaluation fonctionnelle globale (échelle dite NorthStar - NSAA),
  • performance des membres supérieurs,
  • mesure de la force musculaire des avants-bras,
  • évaluation de la fonction respiratoire,
  • IRM musculaire…,
  • évaluation de données biologiques sanguines ou urinaires.

Où l'étude a-t-elle lieu ?

Cette étude est prévue pour se dérouler dans 4 pays : France, Royaume-Uni, Israël, Etats-Unis.

Sept centres sont prévus en France. Deux d'entre eux ont commencé à recruter des participants :

  • L'Institut I-Motion (hôpital Trousseau, Paris) : Dr Silvana De Lucia (secrétariat : k.boukouti@institut-myologie.org - Tél : 01 44 73 65 44
  • Le Centre de référence des maladies neuromusculaires de Strasbourg (Hôpital Hautepierre) : Pr Vincent Laugel - Tél :03 88 12 84 98.

L'étude se déploie peu à peu dans les cinq autres centres Francais : Brest, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille.

Pour les autres pays, l’étude prévoit 2 centres au Royaume-Uni, 1 centre en Israël et 6-8 centres aux Etats-Unis.

Qui est promoteur de l’étude ?

Le promoteur est le laboratoire Généthon (Evry). Un accord de collaboration avec le laboratoire Sarepta Therapeutics a été signé début 2020 pour co-développer le programme clinique de thérapie génique utilisant la micro-dystrophine mise au point par Généthon et commercialiser le traitement.

Où se renseigner sur l’étude ?

• Auprès de votre Consultation spécialisée dans les maladies neuromusculaires
• Auprès du Service régional AFM-Téléthon de votre région
• Sur le site internet ClinicalTrials.gov : (en anglais) - NCT03882827