Faites un don
C'est ce que vous coûtera ce don après les 66% de réduction d'impôts

Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Myopathie de Duchenne : l’essai du tamoxifène

Publié le 27/08/2020

Un essai de phase III en double aveugle contre placebo évaluant l'efficacité du tamoxifène chez des enfants et adolescents atteints de dystrophie musculaire de Duchenne, marchants ou non, sous corticothérapie ou non.

L'essai du tamoxifène

L’essai de phase III du tamoxifène dans la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD), encore appelé essai TAMDMD a démarré en juin 2019 en Suisse, en Belgique, en Allemagne, en Espagne, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. Il recrute désormais des participants dans 2 centres en France, à Strasbourg et à Garches.

Objectif de l'essai

Évaluer la tolérance, la sécurité d’utilisation et l’efficacité du tamoxifène durant 11 mois chez deux populations de participants atteints de myopathie de Duchenne, marchants et non marchants.

Préalable

Le tamoxifène est un médicament anti-œstrogène utilisé dans le traitement de certains cancers, comme le cancer du sein. Une étude a montré que 2 semaines de traitement avec le tamoxifène améliorait la force musculaire et réduisait de moitié la fibrose cardiaque de souris mdx modèles de DMD. En Israël, il a été montré que le traitement avec le tamoxifène de 3 enfants atteints de DMD durant 6 mois apportait de bons résultats.

Qui est concerné par l'essai TAMDMD?

Cet essai inclut au moins 84 garçons âgés de 6,5 ans à 12 ans (au moment de l’inclusion), marchants et sous corticothérapie (groupe A) et de 16 à 20 garçons âgés de 10 à 16 ans (au moment de l’inclusion) non marchants et non traités par corticoïdes depuis 6 mois (groupe B). En France, seuls des garçons du groupe B sont recrutés.

Comment se déroule l’essai ?

  • L’essai consiste en la prise orale d’un produit - soit le tamoxifène (20 mg/jour – 0,6 mg/kg) soit un placebo - durant 11 mois (48 semaines).
  • Dans cet essai en double aveugle, ni l’équipe médicale ni les participants ne savent quelle est la nature du traitement pris par chacun.L’essai comprend 5 visites de suivi au centre investigateur (toutes les 12 semaines jusqu’à la semaine 48).
  • Un examen clinique complet est effectué à chaque visite.
  • Des évaluations de la fonction motrice sont effectuées à chaque visite et après 11 mois de traitement. Elles sont comparées aux évaluations de base obtenues en début d’essai. La distance parcourue en marchant 6 minutes (test de 6 minutes de marche), le temps nécessaire pour marcher 10 mètres, ou encore le temps pour se relever du sol sont notamment mesurés. Des échelles de mesures fonctionnelles comme la MFM (Mesure de la Fonction Motrice) et la NSAA (North Star Ambulatory Assessement) sont aussi utilisées pour évaluer la fonction motrice.
  • A l’issue des 11 mois de traitement, une extension en ouvert de l’essai de 48 semaines est prévue. Le suivi toutes les 12 semaines se poursuit durant cette extension, jusqu’à la semaine 96.

Où l'essai a-t-il lieu ?

  • Cet essai se déroule en Suisse, Belgique, Allemagne, Espagne, Pays-Bas, Royaume-Uni et France.
  • En France, 2 centres investigateurs sont ouverts depuis août 2020 : l’hôpital Raymond Poincaré de Garches en région parisienne (contact : Dr. Helge Amthor - helge.amthor@aphp.fr) et l’hôpital de Hautepierre de Strasbourg (contact : Dr Vincent Laugel - vincent.laugel@chru-strasbourg.fr).

Qui est promoteur de l'essai ?

L’hôpital universitaire de Bâle (Suisse) : D. Fischer

Où peut-on se renseigner sur cet essai ?