Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Patrimoine immobilier

Immobilier : les réponses du Téléthon
Après les attaques de Pierre Bergé, la rumeur selon laquelle l’AFM-Téléthon investirait dans l’immobilier circule parfois sur internet. Réponse point par point.
village répit familles, construction du laboratoire Généthon, service régional de Paris, La maison de vacances La Hamonais à Trégueux, La maison d’Étiolles, transparence financière, rapport annuel et financier

I comme Immobilier : après les attaques de Pierre Bergé en 2009 - la rumeur selon laquelle « l'AFM-Téléthon investirait dans l’immobilier » - circule parfois dans les commentaires des internautes ou des blogueurs. L’AFM-Téléthon répond point par point.

Dire que l’AFM Téléthon « investit dans l’immobilier » ne correspond pas à la réalité. Il suffit de consulter les rapports financiers de l’AFM-Téléthon pour s’en rendre compte.

Ces documents – conformément aux règles comptables - mentionnent l’existence de  « terrains », de  « constructions » ou « d’éléments de patrimoine » dans les actifs de l’Association. Rien de plus normal ! L’AFM-Téléthon a financé de A à Z la création de plusieurs structures de recherche ou d’accueil des malades.

Ce que certains appellent « investissements immobiliers »…

 

Ce sont des lieux d’accueil destinés aux familles. 

Par exemple, l’AFM-Téléthon a créé deux Village Répit Familles à Saint Georges-sur-Loire (Maine-et-Loire) et à Saint Lupicin (Jura).

Leur rôle ? Permettre aux aidants familiaux de souffler quelques jours, en bénéficiant de l’assistance de soignants qui prennent en charge la toilette, les repas et les soins aux malades. Ces lieux permettent aux familles de se ressourcer quelques jours et de participer à différents groupes de parole autour des problématiques des aidants familiaux.

Deux autres « Villages Répit Familles » sont actuellement en cours de création, à Hendaye et Saint-Georges sur Loire. L’AFM-Téléthon finance également la construction de ces structures d’accueil de familles en situation de handicap. 

Ce sont des laboratoires de Recherche

L’AFM-Téléthon a notamment financé la construction du laboratoire Généthon à Evry qui a ouvert ses portes en 1990. Ce laboratoire a contribué au décryptage du Génome humain. Aujourd’hui, il mobilise 250 chercheurs, médecins, ingénieurs qui font de Généthon un pionnier international en matière de thérapie génique. 

Eléments de patrimoine

Par ailleurs, les autres éléments de patrimoine indiqués dans les rapports financiers annuels sont directement liés aux missions d’aide aux malades.

  • La maison d’Étiolles (Essonne). Cet hébergement situé à 5 km d’Evry est accessible toute l’année aux familles de malades qui participent aux réunions, formations, Journées des Familles ou au Téléthon
  • La maison de vacances La Hamonais à Trégueux (Côtes-d'Armor). Cette maison adaptée à la prise en charge des handicaps accueille les familles en Bretagne
  • Le « Service régional à Paris ». Ces locaux associatifs reçoivent les familles de malades qui bénéficient de l’aide et de l’expérience des référents Parcours de Santé
  • L’appartement situé à Paris dans le 13e arrondissement. Cet hébergement permet d’accueillir les familles de malades qui viennent dans le cadre d'une consultation, d'une hospitalisation ou d'un essai thérapeutique
  • Les bâtiments de l’AFM à Evry (Essonne). Ces locaux rassemblent différents laboratoires de recherche (Généthon) ainsi que les bureaux de l’AFM dédiés à la vie de l’association.

Les seuls biens immobiliers que l’AFM-Téléthon possède sont exclusivement destinés aux familles de malades, à la recherche ou aux soins.

Lire : Logement et répit

Il n’y a donc strictement aucun « investissement dans l’immobilier » – l’association ne tirant aucun profit (ni ventes, ni rendement locatif) de ces éléments de patrimoine.

Pour en finir avec cette rumeur malveillante, rappelons que les comptes de l’AFM-Téléthon sont disponibles à partir de la page Nos comptes.

Rappelons enfin que l’AFM-Téléthon a été contrôlée à plusieurs reprises par la Cour des Comptes. Le dernier rapport, publié en juin 2016 et portant sur les exercices de 2008 à 2013 de l'Association, conclut « la conformité aux objectifs poursuivis par l’appel à la générosité du public des dépenses engagées par l’Association ».

Lire : Les comptes du Téléthon

Publié le : 01/09/2013