Faîtes un don en ligne
Ligne directe donateurs : 0825 07 90 95 (0,15€ TTC/min + prix d’un appel local)

Faites un don au 3637

Publié le : 17/11/2011

Maux de têtes dans la myasthénie auto-immune

Les signes oculaires de myasthénie favorisent la survenue de maux de têtes

Les personnes atteintes de myasthénie auto-immune se plaignent parfois de maux de tête, ainsi que de symptômes qui peuvent favoriser, si ce n’est empirer, les maux de tête.


Dans un article publié en juillet 2011, une équipe japonaise a analysé le lien entre la myasthénie et les maux de tête en examinant si chacun des symptômes de la myasthénie pouvait être à l’origine de ces maux de tête. Chez 184 personnes atteintes de myasthénie suivies, l’équipe rapporte 38,6% de personnes qui se sont plaint de céphalée de tension et 4,9% de migraines ; 13,6% ont trouvé que leurs maux de tête apparaissaient ou empiraient après le début de myasthénie.
Si l’âge, la période de suivi, les traitements ne semblent pas influencer l’apparition des maux de têtes, les femmes en souffrent significativement plus que les hommes. Quant aux 4 types de symptômes (oculaire, bulbaire, membre et tronc), ce sont les symptômes oculaires modérés les plus propices à entrainer des maux de têtes.

Source

Headache associated with myasthenia gravis: the impact of mild ocular symptoms.
Nishimoto Y, Suzuki S, Utsugisawa K, Nagane Y, Shibata M, Shimizu T, Suzuki N.
Autoimmune Dis., 2011; 2011 : 840364.

Rechercher une actu
Recherchez une actualité
Par ex., 29/09/2016
Filtrer par date