Des experts vous soutiennent, répondent à vos questions et vous orientent.

Maladies neuromusculaires
01 69 47 11 78

Maladies rares
01 56 53 81 36
www.maladiesraresinfo.org

Maladies rares et médicaments orphelins www.orphanet.fr

Optimiser son positionnement en fauteuil roulant

Une démarche pluridisciplinaire coordonnée

L’étude du positionnement assis d’une personne dans le cadre de la "clinique du positionnement" permet d'améliorer son installation posturale au fauteuil.

Être bien assis dans son fauteuil roulant, c’est essentiel

Un bon positionnement en fauteuil roulant contribue à :

  • prévenir et limiter l’apparition de déformations orthopédiques,
  • améliorer le fonctionnement de la respiration, la déglutition, la digestion, la circulation sanguine, du système nerveux, de l’élimination urinaire…
  • préserver ou améliorer les capacités fonctionnelles motrices et la réalisation d’activités,
  • diminuer les douleurs,
  • limiter le risque d’escarres,
  • améliorer l’intégration sociale.

Une consultation dédiée au positionnement en fauteuil roulant

Lorsqu’un fauteuil roulant est préconisé, des professionnels (médecin de médecine physique et de réadaptation, ergothérapeute, kinésithérapeute, revendeur de fauteuil roulant) sont là pour vous conseiller et vous aider à avoir un fauteuil confortable et adapté à votre situation.
Dans le cadre d’une « clinique du positionnement », ces professionnels constituent une équipe pluridisciplinaire dédiée au positionnement. Son rôle est d’identifier les raisons objectives et subjectives de la position de la personne atteinte d’une maladie neuromusculaire dans son fauteuil roulant et ce que l’on peut faire pour optimiser cette installation assise.

Cette démarche permet d’adapter l'installation au fauteuil grâce à des aides techniques qui améliorent la posture et un choix judicieux de fauteuil roulant.

Une approche pluridisciplinaire

Au cours d'une consultation dédiée au positionnement, plusieurs professionnels contribuent à l'analyse posturale et fonctionnelle en position assise au fauteuil roulant. 

  • Le médecin prescripteur

En général, il s’agit du médecin de médecine physique et de réadaptation de la consultation pluridisciplinaire neuromusculaire. Il identifie les éléments médicaux à l’origine de la posture assise adoptée par la personne (douleurs, présence d'escarres, difficultés motrices, déformations, troubles respiratoires, digestifs comme une constipation, troubles urinaires…).

  • L'ergothérapeute spécialiste du positionnement

Il évalue l'installation de la personne dans le fauteuil, en situation : orientation des différentes parties du corps les unes par rapport aux autres, adéquation des éléments du fauteuil (dossier, assise, repose-pieds, accoudoirs…), fonctionnalités…

  • Le revendeur de matériel médical

Spécialiste des solutions techniques de compensation (fauteuil roulant électrique, aides techniques à la posture - coussins d'assise, dossiers, mousses pour caler…), il propose avec l'ergothérapeute, différents matériels pour répondre aux besoins identifiés par l'analyse posturale et fonctionnelle.

Plusieurs étapes

L’adaptation et l’optimisation d’une installation au fauteuil roulant nécessite plusieurs étapes, des essais et des réajustements.

  1. Une consultation pour réaliser un bilan complet de la situation.
  2. À l’issue de cette consultation, des aides techniques à la posture sont préconisées. Soit elles sont intégrées au fauteuil roulant actuel, soit c’est toute l’installation qui est changée, y compris le fauteuil si celui-ci n'est plus adapté.
  3. Une période d’essai de ces aides techniques de quelques semaines. L’essai est effectué avec le matériel préconisé mis à disposition de la personne. Elle peut ainsi bien éprouver l’installation. Une meilleure installation peut entrainer des désagréments au début (douleurs, gêne fonctionnelle, tension). Ils disparaissent généralement après quelques jours. À l’inverse, si des désagréments durables apparaissent après quelques jours, alors qu’on se sentait très bien au début, l’installation doit être réajustée.
  4. Une consultation de (ré)ajustement de l’installation. Celle-ci est suivie d’une nouvelle période d’essai si nécessaire.
  5. La commande du matériel auprès du revendeur. Ce n’est qu’à l'issue de cette période d’essai concluante que le matériel d'aide à la posture est commandé auprès du revendeur.

Quand consulter pour étudier le positionnement assis ?

  • Lors des renouvellements du fauteuil. C’est l’occasion de réétudier l’installation assise et de l’adapter.
  • Lorsque la situation a changé : modification conséquente du poids, de la taille (corpulence…), évolution des aptitudes (capacités motrices différentes, conduite du fauteuil plus difficile, changement d’interface avec le fauteuil…), organisation quotidienne différente...
  • Après une arthrodèse vertébrale. La modification des courbures et de la souplesse de la colonne vertébrale qu’elle entraîne nécessite de revoir toute l’installation pour conserver son confort.
  • En cas de douleur et d’inconfort (besoin de bouger constamment pour se sentir mieux, zones de frottements/rougeurs de la peau visibles…). La consultation doit alors être systématique : il ne faut jamais se satisfaire d’une installation assise inconfortable ou douloureuse.
  • Au moins une fois par an quelle que soit la situation. Un bilan annuel de son positionnement est recommandé pour s’assurer que l’installation n’a pas de défaut potentiellement embêtant.

Où consulter pour son installation dans son fauteuil roulant ?

Le médecin de votre consultation neuromusculaire habituelle vous oriente vers des professionnels compétents :

  • médecin de médecine physique et de réadaptation,
  • ergothérapeute,
  • équipe dédiée au positionnement lorsqu’il y en a une rattachée à la consultation neuromusculaire.

La démarche de clinique du positionnement se développe en France et certains ergothérapeutes rattachés à des consultations neuromusculaires y sont déjà formés.
Le Service Régional de l’AFM-Téléthon de votre région peut aussi vous indiquer des professionnels compétents. Contactez-le sans attendre.


Demander conseil et aide 

  • Centres d’Information et de Conseil sur les Aides Techniques : CICAT

Se renseigner sur les aides techniques existantes

  • Base de données aides techniques Handicat : la base de données Handicat, gérée par Hacavie, est une base de données exhaustive sur les aides techniques à destination des personnes en situation de handicap, leurs proches et les professionnels de la santé. Hacavie est une association loi 1901 spécialisée dans l’information et le conseil auprès des personnes handicapées et/ou agées.

Dans l'espace "Produits et services pour le handicap", des informations sur la Norme ISO 9999 et coordonnées des fabricants ou distributeurs de produits d’assistance sont aussi disponibles.

  • Base de données des fauteuils roulants CERAHTEC. Gérée par le Centre d’Études et de Recherche sur l’Appareillage des Handicapés (CERAH), cette base regroupe de façon non exhaustive des informations sur des produits d’assistance et des véhicules pour personnes handicapées (VPH) (fauteuils roulants, poussettes...), validées par les fabricants ou distributeurs avant leur mise en ligne.

 

Publié le : 14/12/2015

Des repères pour mieux gérer la maladie au quotidien

 

Les avancées de la recherche dans les maladies